Partagez | 

Une fouineuse excentrique trop bavarde - Kagome Yuen | 100% |

 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: Une fouineuse excentrique trop bavarde - Kagome Yuen | 100% |   Dim 18 Aoû - 14:15

Kagome Yuen

Identity



Nom: Yuen (à l’origine écrit Nyugen, par soucis de prononciation au japon, ils en changèrent l’écriture)
Prénom : Kagome (on a changé son nom pour faciliter l’immigration vers le Japon, à l’origine elle s’appelle Linh-My)
Surnom : Kamiko, c’est son nom de plume(Kami voulant dire trois choses à la fois, il est ici écrit pour dire ‘’papier’’ soit ‘’enfant du papier’’, bien que souvent à l’oral cela porte à confusion pour le prénom plus commun où sa signification veut dire ‘’enfant de dieu’’)

Sexe : C’est une femme, une fille plutôt. (Bien que parfois on croirait faire face à un garçon.)
Age : 14 ans
Date de naissance : 19 Octobre
Orientation : Elle ne sait pas trop, elle a juste aimé une fois et c’était un garçon plus âgé. On pensera donc que son orientation sera hétérosexuelle.

Classe: Classe 3 Niveau H

Nom alice :Paper’s life
Type alice : Diffus
RTA : Technique
Je suis...
Ambitieuse | Artistique | Audacieuse | Créative | Courageuse | Débrouillarde | Vive | Energétique | Surprenante

Cynique | Rêveuse | Sans pitié | Fouineuse | Distraite | Effacée | Arrogante | Aventurière| Excentrique | Trop bavarde | Casse-cou

Neutre

Source de l'avatar :
Touhou/ Aya Shameimaru/Kagome Yuen
Alice

C’est joli, c’est un art avant tout. Le pliage, c’est les origamis. On plie, on fait des formes et parfois on découpe! Cet art en alice, il en devient magique. Kagome, c’est une artiste. Elle ne peint pas, ne chante pas. Elle fait du pliage et du découpage d’un genre nouveau. Ses œuvres de papier, elles prennent vie.

D’une certaine façon, elle donne une part de son âme à l’existence du papier. Cette cocotte en papier qui vole dans les airs ou encore ce bonhomme découpé dans du ''Canson'', c’est Kagome qui est passée par là ! Tous ses papiers sont liés à elle, donc elle les ressent et pourrait déterminer leur position, ce qu'ils touchent et où les papiers vont aller. (On remarquera qu'à partir d'une longue distance, sa relation avec le papier se fait moindre, le papier mourra alors jusqu'à accomplir sa tâche initiale)

En quelque sorte le papier c’est elle, il bouge au gré de ses humeurs, ils s’envolent au gré de ses envies.  Aussi magique que cela puisse paraître, la durée de vie d’un papier est pourtant bien éphémère. Kagome ne sait pas jusqu'à quand un papier peut vivre mais elle pense que c'est selon les forces mentales qu''elle apporte pendant sa création, ce qui est vrai. Des découpages peuvent ainsi durer tout au plus une minute si elle ne voulait s’en servir que pour envoyer un mot à un collègue, alors que si elle voulait par exemple la compagnie d’un bonhomme en papier, celui-ci pourrait tenir de longues années si il est protégé des aléas de la nature. En effet le papier c’est fragile et à la moindre coupure, ou au simple déchirement le papier perdra de sa vitalité afin de redevenir un simple papier ... sans vie.


Who I am?
Look at you...

Kagome, Kagome, l'oiseau dans sa cage
Quand vas-tu sortir ?



Une planche à dessin sous le bras, un crayon calé sur l'oreille et un style de vêtement décontracté. De loin, Kagome c'est le genre de personne qui ressemble à une artiste. Elle est petite, vraiment pas bien grande, incapable de tenir tête à plus grand qu'elle. Du haut de ses un mètre cinquante trois, elle ne fait pas fière allure. Elle revendique cependant, et cela haut et fort, que sa puberté à commencer très tardivement. Elle pense qu'elle est encore capable de prendre dix centimètres, rien que ça! Elle porte parfois des chaussettes de différentes couleurs, Kagome souffre d'un léger daltonisme, pas très conséquent ni voyant aux yeux des autres, mais qui fait tout de même que son monde est dépourvu de rouge et autre couleurs flamboyantes.

Elle a une petite frimousse, un visage rond et juvénile armé de grands yeux qui pétillent de vitalité et d'imagination. Parfois on lui dit que ses yeux à elles sont étranges, mystérieux. Ceux-ci sont d'une couleur brune, mais qui vire plus au rouge qu'à autre chose. Sous les nuances du soleil, il lui arrive même d'avoir des reflets orange ou roses. Une belle palette de couleurs pour ses grands yeux d'artiste. Elle ne les maquille pas, ne met aucuns artifices pour la simple et bonne raison qu'elle déteste ça plus que tout, et pourtant ses cils sont assez longs, des vrais yeux de biche. Ses cheveux? Elle n'y fait pas vraiment attention et les a même coupé au carré pour ne plus avoir à s'en occuper chaque matin et surtout suite à une ladite remarque d’un garçon qui l’avait assimilé à une prêtresse japonaise (lorsque encore ses cheveux étaient longs), apparemment ce n’était pas le moment pour lui faire des compliments.

Ses cheveux, ils sont noirs comme le plumage des corbeaux, de temps à autre et avec une bonne cure de soleil ils prennent des reflets chocolat, un peu cuivré aussi. La magie de la lumière qui opère et offre à sa chevelure une plus large gamme de couleur. Son visage quant à lui est encadré par une franche désordonnée et plusieurs mèches rebelles, ça lui permet aussi de cacher son front qu'elle juge trop petit et boutonneux. Elle y dissimule aussi une vieille cicatrise (bien que celle-ci dépasse et se distingue vers son sourcil gauche). Elle s'était ouverte la peau en imitant une prise de catch. Il lui arrive parfois de l'assimiler à la cicatrice du héros magique de J.K.Rowling.

Kagome est plutôt svelte, une petite plume qui sincèrement ne possède que des formes tout juste naissantes. Tous les vêtements lui vont, mais elle s'habille comme un garçon. Elle adore surtout les tenues traditionnelles chinoises, surtout celle des arts-martiaux avec leur pantalon si large et amble. Elle ne pratique pas -ou plutôt ne pratique plus- ce sport bien qu'elle soit assez souple, chose de famille d'après son père. Sous l'uniforme scolaire, elle n'hésitera pas à mettre un pantalon ou un short, les jupes sont beaucoup trop courtes d'après elle. (Elle a même réussi à chiper le pantalon d’un garçon pour éviter d'avoir à porte des jupes, bien qu'elle sait c'est à proscrire pour une fille de l'académie)

Elle reste cependant une jeune fille bien dans sa peau, assez forte pour sa carrure. C’est une bagarreuse dans l’âme, elle aime l’affront bien qu’un grand homme ne ferait qu’une bouchée d’elle, mais dans sa tête à elle, c’est elle-même la plus forte.

Sur son épaule trône constamment un bonhomme en papier de la taille d'une paume de main avec sur le dos inscrit le Kanji « hoshi » (qui veut dire étoile)  au crayon gris. C'est un petit bonhomme usé par le temps, il est un peu jaune, moins blanc qu'avant et a de nombreuses traces de pliures mais n'a jamais été déchiré. C'est ce bout de papier qui fut sa première oeuvre, elle y tient énormément alors ne pensez pas lui voler ou tout simplement le toucher.




In my head...


Au soir de l'aube, la grue et la tortue ont glissé.
Qui est derrière toi maintenant ?

Kagome cet oiseau en cage. Ses camarades pensent qu'elle vit dans un autre monde. Cette jeune demoiselle aux allures de fillette est souvent perdue dans ses pensées, elle est souvent dans la lune et  préfère compter le nombre de carreaux au plafond qu'autre chose. Ne la blâmer pas, cette pauvre enfant est très facilement distraite, n'arrivant pas à se concentrer sur des choses qu'elle n'apprécie pas. C'est que c'est une tête de mule cette Kagome! C'est ce manque de concentration en cours qui fait qu'elle soit une mauvaise élève et qu’elle a souvent été abonnée aux heures de colle. C’est un cas particulier que les professeurs ont tendance à surveiller. Pour l’instant elle n’a encore jamais redoublé, elle a toujours réussis à passer in extremis, cette chanceuse !

Elle semble aussi souvent perdue quand elle est seule que ça soit intellectuellement ou physiquement. Kagome l'enfant aux multiples origamis s'est en effet crée un monde à elle : un monde fait de papier. C'est sa passion première, elle ne vit que pour ça : les origamis. Elle adore aussi le découpage et est capable de faire des figurines très complexes et réalistes. Un énorme talent né avec son Alice, une passion qui l'anime et l'a fait vivre quotidiennement.

Comme toutes les personnes du même type d'Alice, elle se réfugie dans son monde, dans son art. Ceux qui ne la côtoient pas la voit souvent comme une solitaire mais une fois la cage ouverte, elle est aussi joyeuse qu'un oiseau au petit matin. On la voit joyeuse, souriante et pleine de mimiques en tout genres. Elle peut même rendre service si vous arrivez à la convaincre, c'est qu'elle se montre assez méfiante ce petit oiseau de peur qu'on abuse de sa personne. Kagome est une jeune demoiselle qui déborde de vitalité, parfois elle parle, elle parle trop et souvent pour rien dire.

Elle est aussi très excentrique et énergétique et n'hésitera pas à se joindre à des jeux stupides quitte à se rouler dans la boue, Kagome à tendance à se comporter comme un garçon, son grand-frère qui a déteins sur elle d'après les rumeurs. Elle joue aux jeu vidéos, elle aime l'action et fait parfois preuve d'une violence amicale en donnant de forte tape dans le dos. Cette façon d'être si naturelle comme la gente masculine fait qu'elle a du mal à supporter les filles, en particulier celles de son âge (ce qui réduit fortement son champs d’amis).Kagome est décontractée, et déteste toutes les personnes superficielles et hypocrites, cela s'explique par le fait qu'elle soit née dans un village pauvre.

Cette rêveuse déborde aussi d'imagination, elle fait parfois la folle et a un humour pourri d'après son entourage. Elle sort des blagues vu et revu ou parfois on se demande comment fait-elle pour sortir ces vannes pas drôle, mais on l'aime comme ça Kagome, ça fait son charme. La collégienne est aussi très manuelle, elle préfère mettre la main à la pâte, cette demoiselle n'a pas froid aux yeux. En faite c’est assez problématique, car elle n’a pas conscience du danger ni des conséquences, elle en devient presque dingue dans sa quête de l’extrême et de sensations.

La Yuen a un fort caractère malgré ses airs détachés du monde, elle déteste particulièrement quand on critique sa petite taille et n'hésite pas à remballer si besoin en critiquant à son tour ou par une de ''ses blagues'', elle est franche, dit ce qu'elle pense et parfois ben...ça blesse, car elle n'a aucune retenue. Elle peut devenir une vraie langue de vipère et peut débiter des insultes à la seconde. Elle a beau être petite, cette fille est pleine de ressources.

Quand on la découvre, elle est surprenante. Elle est étrange et n'est pas une collégienne comme les autres. En plus d'être bizarre, c'est une grosse radine. Il faudrait presque se mettre à ses genoux pour obtenir quelques sous, oui car elle essaye d'économiser au maximum pour son futur, aller savoir pourquoi elle espère réussir avec ce qu'il y aura dans le petit cochon rose.

A l'académie alice, elle participe activement au club de journalisme et a comme souhait de travailler dans la rédaction quand elle sera adulte afin de s’évader de ce monde oppressant et lassant.

Oui, elle est une journaliste et comme tout journaliste c’est une fouineuse. Ah non elle n'est pas du tout curieuse, la plupart du temps elle en a rien à faire des autres, juste elle est une fouineuse à la recherche de la vérité, du passé de tout ce qui pourrait être croustillant. Elle traîne son nez partout! Oui Kagome, elle peut-paraître méchante, car c’est elle qui ira vous écouter aux portes, vous traquer à la recherche d’une photo choc, ou encore vous espionner dans des recoins improbables afin de faire vivre le journal. Elle a aussi un bon feeling pour sentir les mensonges et les ragots. L’expérience du travail d’après elle !

Dans ses habitudes quotidiennes : la chinoise possède un talent musical pour la flûte traversière mais en particulier pour le Xiao, une flûte chinoise en bambou (flûte qu'elle a souvent avec elle). Elle n'aime pas  les choses trop douces ou sucrées et à tendance à préféré le salé et les aliments épicés ou acides. Les traditions asiatiques, en particulier chinoises et japonaises sont des choses dont elle adore, en particulier les vêtements et les danses. Elle reste une sorte d’encyclopédie sur patte quand cela concerne ces cultures-ci.

Once upon a time


Note : ° Kagome écrit à sa mère, un peu à la façon d'un journal intime. Ce ne sont qu'une partie des lettres à partir de son collège (par soucis d'écriture), aussi elle en envoie bien plus que ça.
° Mā ma est sa façon dire maman en mandarin
° Sempaï est un élève avancé au Japon, ici il agit un peu comme un tuteur pour Kagome.

« Mā ma ,

Ce soir la nuit est étoilée comme jamais. A ton avis que se passera t-il demain? Je serai une collégienne, une vraie? Est-ce que je pourrai être comme tout le monde? J'ai tant de question à te demander! Pour le moment je me contente de me rappeler des ces instants vécus ensemble, nous quatre dans ce pays qui me semble si loin.

La chine, pays de mon enfance. On vivait heureux dans ce petit deux pièces, dans ce village loin de la pollution et de ce train de vie qui va beaucoup trop vite. C'était paisible, agréable mais si court. Bien qu'on fût pauvres, qu'on avait énormément du mal à joindre les deux bouts...ce village, c'était mon petit coin de paradis qui regorgera toujours de mes meilleurs souvenirs. Le voisinage te qualifiait de bienfaitrice, une sorte de magicienne qui avait le don de guérir les maux les plus féroces. On ne savait pas ce que tu étais vraiment à l'époque mais maintenant je le sais, …. Tu étais Alice!

Plus tard grand-frère Katsuo découvrit lui aussi un mystérieux don. Tu as engendré des magiciens Mā ma! Katsuo m'a dit que j'étais trop jeune pour me souvenir du moment où il a découvert son pouvoir, mais en tout cas tout le monde l'avait reconnu comme une sorte de super-héros. Une force surhumaine pour un si jeune garçon, cela frôlait le miracle, une future grande personnalité. Je me souviens très bien que je passais beaucoup de temps avec Katsuo, toujours collée à lui. J'étais pas un petit peu énervante? J'étais jeune mais je crois que j'éprouvais une sorte d'admiration pour lui, il était grand, il était fort et si serviable avec moi. Et puis comme toi et Papa travaillaient tout le temps, tu nous laissé avec une grand-mère. Je profitais toujours de ce moment-là pour jouer avec grand-frère, c'était génial. Tu te souviens du jour où on est rentrés tout sales? On s'était en fait roulés dans la boue à cause de l'enfant du voisin...Il avait perdu son jouet dans cette grosse flaque! J'en rigole encore de ces vieux moments...Mais le meilleur c'était quand on se retrouvait tous ensemble à la lueur d'une seule bougie. Tu te souviens? Le soir on se retrouvait en famille autours d'un bon repas...on était heureux et unis! J'ai toujours aimé ce temps là où Papa souriait de toutes les dents qu'il avait. Je crois qu'on pouvait appelait ça mon temps d'innocence.

Sur ce je vais mettre fin à ma lettre Mā ma, demain je suis une collégienne! Je ne me sentais pas très bien mais exprimer mes sentiments sur ces lettres me fait toujours un réel bien. Heureusement que Katsuo m'avait encouragé à t'écrire l'année dernière. Écrire à une étoile au ciel, à toi ma mère. Je prie que cet avion en papier vole haut dans le ciel, si haut pour que tu puisses lire.

Kagome, Avril 2010  »

« Mā ma,

La rentrée est passée depuis un mois! Il y a des élèves de l'année dernière mais je n'ai jamais été proche d'eux. Puis d'un autre côté il y a les collégiens que je ne connaissais pas. Je me sens étrange, j'ai l'impression de ne pas être à ma place ici au collège! Je suis si triste que Katsuo soit rentré au lycée... Est-ce que cela va changer notre relation? J'ai entendu que le lycée était un bâtiment assez secret et surtout immense, j’ai hâte de découvrir tout les secrets de l’académie, mais encore une fois à chaque fois que je t’écris le passé ressurgit et vient me border avant de dormir.

Sur ton lit de mort, tu nous as toujours dit de rester proches...Même si nous sommes séparés par la différence de classe, on se voit toujours et on rigole toujours autant. Je n'oublierais jamais ton sourire quand tu nous as quittés, ce dernier instant de bonheur, tes dernières paroles. Je crois que j'étais trop jeune pour comprendre que je n'allais plus te revoir, mais j'étais tout de même triste de te voir avec cette maladie.

Chaque jour tu toussais de plus en plus, ton pouvoir magique ne marchait pas sur toi et le médecin le plus proche ne savait pas ce que tu avais...De toute façon nous étions trop pauvres pour payer des médicaments alors ça n'aurait servit à rien...Tu es finalement morte quand j'eu cinq ans...Quelques semaines plus tard, notre oncle (ou ton frère) est venu. Il a apprit la nouvelle et était très triste. Je ne sais pas pourquoi mais il nous a proposé de venir habiter chez lui au Japon.

Il nous a fait passé la frontière, puis fait devenir citoyens japonais. Tonton m'a parut quelqu'un d'influent, ou avec de bonnes connaissances car il a réussit à régler toute cette paperasse pour nous très facilement. Ainsi pour une meilleure intégration dans ce nouveau pays qui n'était pas le notre, nous avons dû passer par des formalités et changer nos noms afin d'acquérir la nationalité japonaise plus aisément. Notre vie d'avant n'était plus qu'un souvenir.

On m'a dit que lui aussi avait un pouvoir, est-ce qu'il la toujours? Je ne l'ai jamais vu l'utiliser.[...] Nous sommes donc partis pour le Japon, pour une vie meilleure! Tonton avait apparemment réussit à faire fortune dans ce pays. Il vivait heureux mais n'avait pas d'enfants juste une femme. Tu crois qu'il aimerait avoir des enfants? Papa m'a toujours dit que son bonheur c'était nous, donc les enfants c’est le bonheur des adultes alors?! […]

 Donc comme nous sommes arrivés au Japon et que nous ne parlions pas un mot japonais Katsuo et moi avons suivi des cours pour apprendre juste avant d'intégrer une petite école de quartier. Tonton est en fait une personne assez aisé je crois, il avait l’air de beaucoup nous aimé, peut-être parce qu’il regrettait de ne plus être à tes côtés…Vous étiez proches Tonton et toi avant ? Probablement! […]

Cette école, c'était la pire! Tu sais le première que j’ai intégré au Japon ! C'était un lourd moment! Je crois que ça m'a apprit que les gens comme nous ne pourrons jamais s'intégrer dans un univers tel que Yokohama. Je crois aussi que Katsuo en a beaucoup souffert, il avait cassé un robinet et plusieurs portes à cette école (ainsi que sa table). Après l'incident Papa décida de ne plus laisser sortir Katsuo et moi par la même occasion. On était trop bizarres pour les autres.On avait des dons, bien que le mien fût découvert plus tardivement que celui de Katsuo. Je crois que c’était lors d’un atelier manuel avec l’école ?  Oui c’est ça ! Les enfants des autres brillaient quand ils avaient vu mon bout de papier. Ce bout de papier je l’avais fait en pensant à toi Maman, car je me souviens encore quand on découpait des bonhommes en papier dans le vieux journal. C’est un souvenir que je chéris !

Cet instant magique où j'avais fait ma première création en papier, j'ai pensé fortement à toi Ma Ma. J'avais ce désir de te faire vivre à travers un morceau de papier, tous mes sentiments s'étaient mis dedans. Je le voulais fortement et j'imaginais même que ce papier pourrait être une personne. Les enfants ont toujours eu de l'imagination...

Cependant c'est grâce à elle que j'ai découvert mon don et que j'ai crée ce bonhomme en papier. Il est l'une de mes créations les plus vivantes sûrement grâce à ce fort sentiment que j'y ai mis lors de la création, je le chéris en tant que souvenir, il se glisse souvent entre mes vêtements pour se protéger des aléas de la nature.

Ces dons, c'étaient quelque chose de merveilleux mais je crois que Papa avait peur...il redoutait qu'ils viennent nous voir...Mais ils ont fini par nous avoir...Tu sais cette académie qui enferme les gens comme nous....L'académie Alice! C'est un nom qui parvint très vite à mes oreilles! J'avais entendu les adultes en parler un soir lorsque j'avais une envie pressante (j'ai toujours eu peur de faire pipi au lit chez les autres, car oui on vivait toujours chez Tonton). L'académie Alice...Tonton y aurait travaillé quand il était plus jeune, incroyable non? Pourquoi n'êtes-vous pas resté ensembles Tonton et toi? Pourquoi vous viviez dans des pays éloignés? S'est-il passé quelque chose? C'est pour ça que tu m'as dit de rester proche avec Katsuo? Désolé mais parfois j'ai des questions sans réponses...Je n'oserai jamais les poser à Tonton ni même à Papa…

Kagome, Mai 2010 »


«  Mā ma,

On a reçu la visite de Papa et ton frère aujourd'hui. Papa semble bien triste sans nous, j'aimerais l'aider mais qu'est-ce que je pourrais faire? Je lui écris souvent des lettres, mais que faire d'autre?

Je ne veux pas trop t'inquiéter de là où tu es  Mā ma mais j'aimerai que tu aides Katsuo. Il semble en conflit avec un de ses camarades dernièrement, il ne me dit rien depuis quelques temps et semble froid. Des souvenirs resurgissent, j'ai mal à la gorge. Nous sommes rentrés ensemble à l'académie alice. Ils nous ont vite découvert, c'était sûr déjà avec le carnage de Katsuo. Papa en premier temps a pris rendez-vous avec les messieurs, puis après pour notre bien à tous. Pour qu'on vive une vie sans se cacher des autres, ils firent grincer le portail du monde des Alices. Notre vie à moi et mon frère allait prendre un nouveau tournant. On est rentré en primaire ensemble, je devais avoir tout au plus sept ans. On fut dans la même section il me semble, c'était génial car je pouvais faire les quatre cents coups avec lui. Il avait des amis de son âge, des ainés je crois. On s'amusait bien dans ce nouveau monde. Nous étions que des enfants dans une sorte de paradis pittoresque.

Ce nouveau paradis s'effondra bien assez tôt quand je me rendis compte de ma solitude. C'est quand Katsuo intégra le collège. Réellement...je n'avais pas d'amis.

En quête d'une vie normale, je cherchais mon bonheur en allant souvent au collège et voir les amis à mon frère. J'ai toujours aimé leur compagnie. On remarqua que j'étais bien seule dans ma classe, j'ai essayé de m'intégrer pourtant! J'ai tout fait. Je suis allée vers les autres, parler, sourire, puis je me suis rendu compte que l'amitié était éphémère. Elle ne durait le temps d'un jeu, le temps d'une hypocrisie.Je crois que c'est pour ça que j'ai commencé à détester les filles de ma classe et en plus je vais devoir rester avec elles jusqu'à mes vingt ans...Par chance il reste les cours de RTA...j'étais vraiment moi là-bas et il y avait mes sempaïs et j'ai pu faire plus ample connaissance avec un groupe de garçon avec qui jouer. Eux, ils étaient vraiment rigolos et pas ennuyants!

Même aujourd'hui ce problème d'entente avec la bonne partie de la classe persiste, j'en deviens un peu jalouse de Katsuo qui a toujours été meilleur que moi en relation humaine. Moi je suis souvent seule, on me dit que je suis étrange, que je n'ai pas les mêmes centres d’intérêts que tout le monde. Je n'ai aucune honte, je m'aime comme je suis!

Kagome, Aout 2010 »


«  Mā ma,

Le passage de la primaire au collège n'a pas changé grand chose. Enfin...si...On se retrouve avec de nouvelles têtes! Mais moi je trouve pas que ça change grand chose, c'est toujours pareil pour moi, rien ne change. Je reste toujours la bizarre de service et en plus mes notes ne sont toujours pas extraordinaires. Je crois...que j'ai du mal ...avec le concept de l'école. Je m'amuse plus qu'autre chose en fait. Je joue avec les garçons de ma RTA, particulièrement au football. C'est à la mode en ce moment. Puis c'est tout...j'étudie pas vraiment, c'est ennuyant étudier [...]

Sinon...Je crois que je suis tombée amoureuse de sempaï... J'ai essayé d'en parler à Papa dans l'une de mes lettres mais je pense que je n'arrive plus à être aussi proche de lui comme avant. La distance nous sépare, nous avons beau écrire tout les jours j'ai l'impression que notre famille ne pourra plus être jamais comme avant. Quand Katsuo et moi quitteront l'académie que se passera t'il? Quitterons-nous un jour l'académie ou devrons-nous y vivre à jamais? Dans tout les cas je voudrais que Papa se fasse une nouvelle vie, il n'aura passé qu'une partie de notre enfance avec nous et aura raté le plus gros...Je ne veux pas que plus tard il soit malheureux car nous ne serons plus proches une fois adultes (enfin je suppose). J'ai peur de l'avenir et des sentiments de papa. Tu crois qu'il est triste?

Comme je te disais je pense avoir craquée pour sempaï, juste hier il m'a invité à m'inscrire dans le club de journalisme. C'est plutôt un gros club enfin pas vraiment vu qu'ils sont en sous-effectif mais c'est un club plutôt ancien qui existe depuis assez longtemps! Sempaï m'a dit qu'avec mon Alice et mes talents en écriture (car un jour il m'a surpris en train d'écrire à Papa...La honte...Et il s'est bien moqué de moi en lisant tout à voix haute!), je pourrai faire fureur au club. J'ai la feuille d'inscription sous la main...je vais la remplir ce soir avant de dormir.

Pour ce qui est de Katsuo, il est tombé malade dernièrement...j'essaye de ne pas trop le déranger jusqu'à qu'il se rétablisse! J'ai crée un origami pour lui tenir compagnie en attendant comme il m'a dit qu'il était contagieux...Je ne sais pas pourquoi mais je ressens de la peur pour lui...enfin ce n’est pas vraiment de la peur...Je suis inquiète...Je voudrais en savoir plus sur Katsuo, mais je dois tout le temps demander à sempaï... Heureusement qu'il est là sempaï...

Kagome,  Octobre 2010 »


«  Mā ma,

C'est affreux....je viens d'apprendre de la bouche de sempaï que Katsuo a blessé son camarade de classe! Il est même à l’hôpital actuellement! Sempaï m'a raconté que ces deux-là ne s'entendaient vraiment pas du tout. Il est fort possible qu'à présent mon grand-frère soit transféré dans une autre RTA, celle qui m'a toujours intrigué EFP. D'une certaine façon je comprendrai le choix de la direction, Katsuo a toujours était un peu nerveux et son don l'a toujours emmenait à avoir des problèmes. Peut-être sera t'il mieux là-bas pour devenir un magicien que tout le monde admirera...n'est-ce pas Mā ma? Peut-être qu'il sera puni aussi... Je suis vraiment inquiète.

En entrant dans le journal j'ai pu en savoir plus sur cette RTA qui dégage une certaine aura de mystère autour d'elle, il y avait des archives dessus. C'est un peu la classe des Alices trop puissants, ils contribuent d'une part à l'épanouissement de l'académie. Ce sont des personnes que nous devons admirer m'a dit sempaï. J'ai toujours admiré Katsuo, cela ne s’arrêtera pas là! J'espère que Katsuo n'aura pas trop de problème! Il a tout de même envoyé à l’hôpital un camarade....

Kagome, Novembre 2010 »


«  Mā ma,

Depuis l'incident, Katsuo et moi nous nous évitons. Je ne sais pas c'est étrange. On est moins complices et nous ne jouons même plus aux jeux comme avant. Ça fait déjà plusieurs mois que cette distance s'est installée. Je crois que c'est dû au fait que nous nous voyons rarement, nous pouvons donc partager moins de choses! Ca va faire un peu comme avec Papa, un fossé va s'installer et notre relation ne sera plus comme avant. Je le vois toujours lors des visites, on prend des nouvelles. A croire que mon grand-frère a un emploi du temps ultra-chargé.

De toute façon une nouvelle année commence! Je suis toujours au collège, en deuxième année cette fois-ci. Le temps passe si vite ou c'est moi qui passe trop vite?  Pour cette rentrée scolaire, sempaï m'a nommé rédactrice de la rubrique humour. Je crois qu'il a sur-estimé mon humour vu toutes les méchancetés que Katsuo et d'autres me disent sur ça parfois! D'ailleurs tu te souviens? Il y a plusieurs mois j'étais amoureuse de sempaï! Je ne me suis toujours pas confessée et je garde cette amour en moi...Je trouverai un jour le bon moment! De toute façon il n'y a que toi qui est au courant pour ces sentiments! A qui d'autres je pourrai le dire de toute façon?

Kagome, Avril 2011 »


«  Mā ma,

Les feuilles tombent, c'est l'automne. Saison d'un anniversaire, saison avant le froid de l'hiver. J'ai toujours aimé l'automne, les arbres se dénudent de leur feuillage. J'en trouve même de l'inspiration pour le journal de l'école. J'ai avoué dernièrement mon amour pour sempaï, il m'a admirablement jeté. La vie n'est pas facile? Mais je suis contente d'avoir trouvé la volonté de tout lui dire. C'est étrange mais je n'ai pas été triste quand il m'a dit non, j'étais même soulagé. Tout compte fait...je n'étais peut-être pas vraiment amoureuse, les sentiments que j'éprouvais devaient être tout simplement de l'admiration. Ne t'en fais pas Mā ma, notre relation sempaï/kohaï n'a pas changé d'un poil! Je ressens juste une sorte de vide dans mon coeur, je crois que je m'étais fait de faux espoirs, un peu trop d'idée...Mais maintenant les pensées sont clair dans mon esprit...cet amour a duré si longtemps qu'il a disparu...Je suis en quelque sorte soulagée d'un poids.

Une autre chose qui me chagrine serait ma relation avec Katsuo, de plus en plus distante...On ne joue plus comme avant, on se voit moins. J'ai l'impression que nos chemins se séparent, il y a un remède à ça, à ton avis? C'est mon grand-frère et je voulais toujours rester proche de lui mais depuis qu'il est au lycée, non...depuis qu'il est dans cette nouvelle RTA on se voit moins, on partage moins de moments donc résultat...on se comporte comme deux inconnus... C'est triste à dire mais c'est la vérité. J'aimerai que ça change! Quand je sortirais de cette prison je pense devenir rédactrice! Le club du journal de l'école m'a fait découvrir une vraie passion et découvrir l'ombre qui enveloppait le journal!

Sincèrement, je ne pensais pas qu'un journal de l'école pouvait être si puissant. Des personnes du club ont remanié des articles à propos des Alices dans la vie quotidienne à l'extérieur. Mettant en avant des personnalités Alices qui ont réussi dans la vie. Sempaï m'a dit que l'article a était tourné de façon à faire croire que les Alices étaient des surpuissants dans la vie de tous les jours, il m'a dit que ce n'était pas très bien, car le journal influencé beaucoup les élèves et parfois les professeurs.  J'en remercie encore sempaï de m'avoir fait comprendre ça! Il m'a dit qu'il me ferait monter en grade à la rentrée prochaine en tant que sous-présidente du club, il veut même que je devienne la future présidente quand il sera parti! Mais sempaï est fou, je n'ai pas l'âme d'une chef, j'ai l'esprit qui va toujours ailleurs et j'oublie toujours de rendre mes articles à temps (la dernière fois c'était parce que j'avais des heures de retenue car j'étais à côté de la plaque lorsque on m'a interrogé...) […]

Kagome, Octobre 2011 »


«  Mā ma,

On est en Avril, une nouvelle rentrée scolaire! Suite à des conflits à l'intérieur même du club, sempaï a viré plusieurs membres, dénonçant qu'il avait mal agit et détourné les informations. Un professeur a eu vent de nos problèmes et a décidé de dissoudre la club. Les anciens membres n'ont pas voulu reprendre le flambeau, sempaï est parti de l'école car son alice ne marchait plus. Même si c'est dérisoire, j'aimerai même si je serai seule dans cette aventure, continuer à faire tourner le club, à dévoiler le scoop, quitte à ne publier qu'un article par mois, quitte à n'envoyer qu'un simple bout de papier à tout le monde. L'actualité véritable doit tout même rester à porter de tout le monde.

Kagome, Avril 2012 »





IRL?
In your real Life...

Pseudo : Yuna, Reiika, Younarei -
Age : J’ai 17 bougiiies
Dc? Oui, je suis Eliot Tsukasu -
Comment as-tu connu le forum? C’est une longue histoire -
Comment l'améliorer : More and more members !
Notre code : [Code Validé par Natsui]
Un petit plus? Sinon j’aime les frites =3
Edit : j'aimerai bien le minimum étoilé pour Kagome, car c'est une cancre pas très fut

"Are you ready ?"



Dernière édition par Kagome Yuen le Mer 21 Aoû - 18:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
RTA EFP (3)
avatar
RTA EFP (3)
Messages : 572
Rabbits : 3431
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 25

Informations Alice
Votre Alice:
Possession(s):
Occupation: 2 S
MessageSujet: Re: Une fouineuse excentrique trop bavarde - Kagome Yuen | 100% |   Mar 20 Aoû - 11:53

Bonjour Eliot! =)

J'aime beaucoup ton DC, Kagome a un alice très poétique et elle a un caractère et une attitude qui m'ont séduite x)

J'ai deux petites remarques cependant:
Citation :
A l'académie alice, elle participe activement au club de journalisme et a comme souhait de travailler dans la rédaction quand elle sera adulte afin de s’évader de ce monde oppressant et lassant.
Tu penses le créer? Ou tu veux qu'on le rajoute dans les prédefs? Parce qu'il n'existe pas encore ce club là ^^ J'ai vu qu'à la fin de ta fiche il avait été dissous donc je ne sais pas trop. Tu veux qu'on le recrée dans les clubs illégaux?

Citation :
Ces couleurs rouges et chatoyantes. Moi toutes ces couleurs chaudes me réchauffent mon petit coeur.
Je croyais qu'elle ne voyait pas le rouge?
Citation :
Kagome souffre d'un léger daltonisme, pas très conséquent ni voyant aux yeux des autres, mais qui fait tout de même que son monde est dépourvu de rouge et autre couleurs flamboyantes.
Voilà :)

Bonne continuation!

♦ ♦ ♦


♥ Et toi Invité... Auras-tu la folie de tenter ta chance ? ♫ ♪ ♥
Baka Ranger Violette, pouvoir du jus de mûres sacré!
Sinon, la Donna c'est moi! What else? ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une fouineuse excentrique trop bavarde - Kagome Yuen | 100% |   Mar 20 Aoû - 19:15

'Soir Natsui <3

Pour ce qui est du club, je vais probablement le créer , enfin dans tout les cas mon personnage a l'intention de faire revivre ce club officiellement, mais pour l'instant je pense que ça ne peut-être un club illégal puisque elle est seule à le gérer sans professeur.

Sinon j'ai corrigé, erreur de ma part, je ferai plus attention pour les Rp ~
Revenir en haut Aller en bas
RTA EFP (3)
avatar
RTA EFP (3)
Messages : 572
Rabbits : 3431
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 25

Informations Alice
Votre Alice:
Possession(s):
Occupation: 2 S
MessageSujet: Re: Une fouineuse excentrique trop bavarde - Kagome Yuen | 100% |   Mar 20 Aoû - 20:00

D'accord :)

Alors je n'ai plus rien à dire sur cette très belle fiche x) Beau travail! Et je valide pour moi ;)

♦ ♦ ♦


♥ Et toi Invité... Auras-tu la folie de tenter ta chance ? ♫ ♪ ♥
Baka Ranger Violette, pouvoir du jus de mûres sacré!
Sinon, la Donna c'est moi! What else? ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une fouineuse excentrique trop bavarde - Kagome Yuen | 100% |   Mar 20 Aoû - 23:58

Rebienvenue Eliot ^^

C'est une belle fiche ^^ J'aime l'idée des lettres pour l'histoire ^^

Bien que je trouve l'alice puissant en raison de sa durée sur des années pour un même origami, mais pourquoi pas ça me va quand même ^^ Il reste bien cadré donc ça va ^^

Sinon j'aurais aussi aimé en savoir plus sur sa primaire à l'académie, et,
je voudrais savoir qui lui a permis  et comment a t'elle, changée de nom.
Ainsi que la relation entre son oncle et sa mère que j'aurais aimé voir plus précise.
Mais ce n'est que par curiosité ^^

De plus tu ne pouvais pas tout dire ne voyant que par le regard de Kagome ^^
J'espère que tu trouveras un professeur à ton club même si rien ne l'empêche de mener l'enquête en attendant ^^

Enfin ^^ la grammaire est bien, les fautes sont très rares ^^ L'histoire est cohérente.
C'est donc OK pour la validation pour moi ^^
Lou
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une fouineuse excentrique trop bavarde - Kagome Yuen | 100% |   Mer 21 Aoû - 18:27

Hey Hey! Merci bien >..<

Lou > J'ai rajouté un paragraphe qui explique un peu plus sur son arrivé au japon et le changement du prénom.

Citation :
Il nous a fait passé la frontière, puis fait devenir citoyens japonais. Tonton m'a parut quelqu'un d'influent, ou avec de bonnes connaissances car il a réussit à régler toute cette paperasse pour nous très facilement. Ainsi pour une meilleure intégration dans ce nouveau pays qui n'était pas le notre, nous avons dû passer par des formalités et changer nos noms afin d'acquérir la nationalité japonaise plus aisément. Notre vie d'avant n'était plus qu'un souvenir.
Par contre je n'ai vraiment pas grand chose à ajouter sur les années primaires >.< Désolé
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une fouineuse excentrique trop bavarde - Kagome Yuen | 100% |   Lun 26 Aoû - 21:19

Une très belle fiche! Je n'ai presque rien à redire, même si comme l'a dit Lou, la puissance de l'Alice est peut-être un peu forte. Peut-être que tu pourrais ajouter un mot ou deux sur le premier origami qu'elle a créé, la puissance des sentiments qu'elle y a incorporé et pourquoi à ce moment précis, comment elle fait pour le garder intact, ect.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une fouineuse excentrique trop bavarde - Kagome Yuen | 100% |   Mar 27 Aoû - 22:15

Ali > Je ne sais pas si ça te convient comme ça, mais j'ai rajouté ça =3

Citation :
Cet instant magique où j'avais fait ma première création en papier, j'ai pensé fortement à toi Ma Ma. J'avais ce désir de te faire vivre à travers un morceau de papier, tous mes sentiments s'étaient mis dedans. Je le voulais fortement et j'imaginais même que ce papier pourrait être une personne. Les enfants ont toujours eu de l'imagination, mais il était clair que j'avais besoin de compagnie quand on m'avait dit de fabriquer de mes petites mains un cadeau pour ma maman...

C'est grâce à ma création (ainsi que l'imagination) que j'ai découvert mon don et pu crée ce bonhomme en papier. Il est l'une de mes créations les plus vivantes sûrement grâce à ce fort sentiment que j'y ai mis lors de la création, je le chéris en tant que souvenir, il se glisse souvent entre mes vêtements pour se protéger des aléas de la nature, sûrement qu'un jour son âme reviendra à moi, mais je ne souhaite pas maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une fouineuse excentrique trop bavarde - Kagome Yuen | 100% |   Mar 27 Aoû - 22:54

Rien à redire pour ma part alors, encore une fois, très belle fiche : )
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une fouineuse excentrique trop bavarde - Kagome Yuen | 100% |   Mer 4 Sep - 15:49

Ta fiche est cohérente et agréable à lire ^^
Ça me va à présent ^^
Lou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Compte Fondateur
Messages : 381
Rabbits : 2984
Date d'inscription : 13/07/2012

Informations Alice
Votre Alice:
Possession(s):
Occupation: Classe/métier
MessageSujet: Re: Une fouineuse excentrique trop bavarde - Kagome Yuen | 100% |   Lun 9 Sep - 19:31

Bienvenue sur Gakuen After Alice !
Ta fiche est maintenant validée, félicitations ! Ton rang étoilé est de une étoile ! Tu peux désormais aller poster librement dans l'académie. N'oublie pas d'aller faire recenser ton avatar dans le bottin des avatars disponible ici, d'enregistrer la date d'anniversaire de ton personnage ici et de faire une demande de chambre au niveau de ton dortoir.

Tu peux également créer une fiche de suivi pour ton personnage sur ce topic ou demander un rp ici. Enfin, tu peux aussi poster un journal intime pour ton personnage dans ce sujet.
Nous vous demandons par contre de bien vouloir mettre votre nom et prénom de pseudonyme dans les intitulés de ces sujets pour plus de clarté (les surnoms de suffisent pas). Cette remarque est également valable pour les absences!

Si tu as des questions, n'hésite pas à aller consulter les aides disponibles dans le sujet « A lire avant tout » ou contacter un membre du staff. Encore bienvenue et bon RP à toi !

Gakuen After Alice's Staff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenafteralice.lebonforum.com
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une fouineuse excentrique trop bavarde - Kagome Yuen | 100% |   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une fouineuse excentrique trop bavarde - Kagome Yuen | 100% |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une fouineuse excentrique trop bavarde - Kagome Yuen | 100% |
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» [Foret] Cette chasse est gardée et il y a un prédateur de trop ici... [PV: Len Tsukimori & Lena Carter]
» un site ke trop crampant XD
» Jeux vraiment trop drole!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen after Alice :: Fiches abandonnées...-