Partagez | 

Elvio V. Amaro

 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Artisan
Messages : 381
Rabbits : 3154
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 24

Informations Alice
Votre Alice:
Possession(s):
Occupation: Gérant du Salon de thé Flagrance of Youth
MessageSujet: Elvio V. Amaro   Mer 15 Aoû - 13:40



Elvio Vyacheslav Amaro


About me

A METTRE A JOUR



Links

♣ Un/une kohai qui l'accompagnerait dans ses plus étranges fantaisies

♦ une personne qui voudrait bien lui demander un combat singulier mais qui n'a jamais trouvé le moment pour le proposer.

♥Un/une passante dont il ne se souviendrait plus le nom mais qui malgré tout a une certaine importance.

♠ Des ennemis, des amis, n'hésitez pas à proposer !


RPs


Icône







♦ ♦ ♦


Merci Lou!

Petits plus:
 


Olivedrab in Italia, English in seablue,Japonais en indianred.


Dernière édition par Elvio V. Amaro le Ven 7 Aoû - 11:46, édité 40 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Artisan
Messages : 381
Rabbits : 3154
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 24

Informations Alice
Votre Alice:
Possession(s):
Occupation: Gérant du Salon de thé Flagrance of Youth
MessageSujet: Re: Elvio V. Amaro   Mer 15 Aoû - 13:49



♠ One light and you burn my heart...



Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.





♦ Ces camarades fidèles



" Have a break, have a cigarette!"

Haiko est sans donc ce que le communs des mortels nommerait un "ami". Pourtant je ne suis pas certain qu'on soit aussi proche que cela. Bon, on se fume quelques cigarettes dans un coin de l'Académie, il nous arrive de discuter sans arrière-pensées, de rire aussi au détour d'un couloir, mais il y a pas ce lien puissant qui unit les véritables camarades. Ce n'est pourtant pas que je l'aime pas, bien au contraire. Il est moins factice que la plupart des fourmis que je côtoies, plus naïf aussi. C'est peut-être pour cela que j'aime bien lui faire croire n'importe quoi, c'est un petit jeu entre nous ...

Pourtant cet homme à la chevelure argentée n'est pas qu'un passant -la preuve je connais même son prénom sans avoir à chercher pendant trente secondes. S'il venait à être en danger, je l'aiderai sans aucune hésitation. Bien entendu que je ne crierai pas sur tous les toits que c'est quelqu'un que j'apprécie. Je sais que c'est quelqu'un de confiance, car dans ses yeux, il a cette même lueur que je possède. Celle d'une existence unique qu'on ne dévoilerait pas contre tout l'or du monde.





• Les insondables fourmis...



Soeur surprise , la revanche!

Tout a commencé avec un mail. Dans un italien parfait, elle a voulu me rencontrer et interloqué je suis allé à cet étrange rendez-vous. A vrai dire, la première fois que j'ai su que j'avais une sœur, j'ai eu besoin de pas mal de temps pour m'en remettre alors imaginez ce que l'on peut ressentir quand on apprend qu'on en a une deuxième. Bientôt, peut-être vais-je découvrir que j'avais un frère jumeau, je crois que je ne serai même plus surpris. En tout cas ce face à face a été... Difficile. Elle n'est pas comme Allegra, elle est beaucoup têtu et orgueilleuse, elle a aussi un passé assez similaires aux miens, surtout avec nos vieux. J'ai l'impression de faire face à une copie de moi avec en plus une passion pour pokémon. Mais il faut croire que je ne peux pas la détester malgré ce départ mouvementé. Il est probable qu'on s'insulte mutuellement, que quelques restes de regrets et de colères subsistent entre nous.  Mais elle est mon sang, elle est ma petite sœur. Et je suis probablement le pire des grands frères à ses yeux, mais je suis certaine qu'après qu'elle aura vu ma magnificence elle ne pourra que m'admirer ! Je l'espère ...




Like a little fairy, she cries behind her smile

Lou est sans doute une rencontre que j'aurai aimé changé. Elle est tombée sur mon chemin au pire moment qui soit, comme si tout avait était calculé pour que je ne puisse pas m'en séparer. Ce n'est pas qu'elle est méchante, à vrai dire je suis même sûr que les bisounours sont à côté des monstres sanguinaires, mais elle est plus corrosif que l'acide pour ma personne. Elle est trop serviable, trop naïve aussi, c'est à peu près comme faire face à une sainte. Le problème c'est que je hais ces sourires qui vous remercient alors que vous n'avez rien fait d'extraordinaire. Alors oui, je lui ai gueulé dessus en traitant son monde de contes de fée comme une illusion, la détruisant probablement en partie. Au fond, elle hait son alice, sa personne comme si elle est un monstre que l'on devrait parquer. Mais sommes-nous pas tous ainsi, nous les Alices ? Après les crises de désespoir, le retour des souvenirs que l'on veut oublier, on ne pouvait pas dire que nos altercations furent des plus reposantes...





◄Les éléments du décors





Mioche robot pour vous servir

Tetsuki? Je ne vois pas du tout de qui vous parlez en fait. ... A moins que vous faites référence à la gamine plus vide qu'un lampadaire? Bah à vrai dire je n'ai pas grand chose à vous dire sur elle. Ah si, elle a une deuxième personnalité qui fait le sale boulot à sa place. Elle est lâche, ennuyeuse, banale comme une serpillère. Mais malgré tout, elle doit bien avoir une qualité qui n'est propre qu'à elle, c'est ça que je recherche. Son double a l'audace, mais elle je ne sais pas encore.  Mais bon, c'est un jeu que je ne pouvais pas refuser, même s'il est au point mort. Que dire d'autre sinon? Elle n'aime pas qu'on se trompe sur son âge je crois. Mais bon, d'ici la prochaine fois je suis presque certain de l'oublier ... Après tout, elle reste une gamine que j'ai rencontré par hasard, la seule chose qui la distingue, c'est le contexte de notre rencontre. Si je l'apprécie. Je crois que c'est un grand mot pour un insecte. Mais disons que j'aimerai bien la voir sourire davantage. Elle est encore jeune, c'est un gâchis de n'être qu'une chaussette molle à cette âge...  






Just a annoying girl... Probably...

Alida ? Je ne vois même pas que qui vous parlez en fait, à moins que vous faites référence à cette fille qui a tenté de me piquer ma salle la veille de ma première rentrée en tant que prof. Ce n'était pas que je n'étais pas confiant, mais il me fallait bien une dernière répétition pour être au sommet de son art. A vrai dire dés que je l'ai vu j'ai su que je ne l'aimerai pas. Blonde, trop sérieuse et SURTOUT elle jouait du piano comme une déesse. Et dire que je galère pour faire des accords basiques... Alors sans doute par un mélange de jalousie et aussi par méchanceté gratuite, ne mentons pas, j'ai décidé de récupérer ma tendre salle. Après une dispute violente elle s'en est allée enfin de la salle en jetant un de ces regards qui vous fait bien comprendre qu'elle la guerre venait tout juste de commencer. Maintenant je reçois des tonnes de mails dont je n'ai pas besoin, comme des vêtements pour femme enceinte ou des promotion sur des séchoirs à nouilles portatifs. J'ai su il y a peu qu'elle s'occupait en partie du réseau donc je la soupçonne que ce méfait. Après je ne peux pas vraiment dire que j'ai assez d'informations sur elle pour qu'elle me gêne. Elle n'est qu'une fourmi....



Hatori,qui c'est déjà ?

Hatori? C'est un homme ou fille ? Une petite brune ? Autre chose à son sujet? Elle peut se transformer ? Ca ne me dit toujours rien. Parait-il que j'avais passé la journée avec elle à Venise, mais tout ce dont je me souviens, c'est d'avoir pris la tasse et j'ai ramené un gosse à sa mère. C'était peut-être elle l'ombre qui m'accompagnait, mais rien n'est moins sûr. Elle ne devait pas être importante de toute façon ...






♣ Les rats à exterminer



Mordeur à temps partiel

Ce gosse je le méprise, je le hais. Je ne sais pas ce qui m'énerve le plus chez lui. Le fait qu'il m'a mordu alors que je voulais l'aider ou qu'une Voix squatte son cerveau alors que je ne peux rien faire contre cette malédiction ?  Je pencherai plus pour la première solution. En tout cas s'il venait à recroiser ma route, il n'a pas intérêt à me provoquer ! Car cette fois il peut être sûr que c'est moi qu'il le pousserait de la fenêtre, pas parce que cet idiot a tenté de s'enfuir alors que j'avais détruit ces défenses mentales... Comme ça je devrai avoir honte ? C'est lui qui a commencé !


Because of your eye, I remember that she is gone

Je hais cette gosse, je la hais , je la hais. Je voudrais que son foutu alice la mange de l'intérieur, qu'elle disparaisse à jamais de cet Univers avec sa tête de Lady. J'ai beau tenter de me calmer, mais je n'y arrive pas. Sa tête me donne envie de l'écraser, sa voix de l'étrangler. Cela avait été une erreur de vouloir l'aider. C'était de SA faute si elle est partie, comment je pourrais la regarder sans animosité?

Mais au fond de moi, je sais que c'est faux, ce n'est pas de faute si j'ai merdé, ce n'est pas de sa faute si je ressens cette colère. Mais c'était trop frais, cela avait été là mon erreur. Pour l'instant il était trop tôt pour que je l'affronte de nouveau, que je cherche ce qu'Elle avait vu en elle.

D'ici là, je n'espère pas la revoir, de peur de commettre un meurtre






♥ Ceux qui ont changé mon monde



Oh my colorful Rainbow ♪~

Satoko est ma première amie au Japon et sans doute ma meilleure amie tout court. Elle a été ma partenaire à l'époque du collège, avant que son Alice "disparaisse" vers ses quinze ans. Elle pouvait colorer n'importe quelle partie de son corps, ce qui avouons était un pouvoir vraiment saisissant ! Elle a un caractère bien trempée, du moins assez pour m'accompagner dans mes plans pour rendre notre scolarité moins morne. Bon elle grognait à chaque fois, mais au final c'était peut-être elle qui s'amusait le plus... Enfin on était un peu le Trio de choc avec Mike. Que dire sinon ? A oui, il est vrai que nous avons eu un moment d'égarement avant son départ, mais c'était sans doute une grosse erreur. Toutefois, je suis bien certain qu'à ce moment là elle était peut-être plus que cette amie fabuleuse. Quant à elle... Je ne préfère mieux pas en parler. C'est du passé, il ne vaut mieux pas gâcher notre correspondance pour une histoire ancienne. Elle revient de temps à autre à Tokyo, dans le bar où Mike et moi allons de temps à autre. On se chamaille toujours autant, mais c'est bien par nostalgie à ces moments d'ennuis au collège. Après tout, il est toujours agréable de discuter avec un arc-en-ciel !



Menteur professionnel et fier de l'être.

En fait, aucune de ses appellations est vraies. De son vrai nom Harold Brown, Mike est un émigré américain qui a rejoint  l'Académie un an après moi. A vrai dire c'est pour cette raison que je l'ai abordé au début, un étranger devait sans doute avoir plein de chose à raconter. On communiquait en anglais entre nous, juste pour pouvoir faire rager ceux qui voulaient saisir nos discussions. Même s'il mentait tout le temps, mes yeux permettaient de ne pas me laisser berner, ce qui explique pourquoi nous étions proches.Au final il était aussi productif que moi question idées délirantes et sa mythomanie était une grande qualité pour baratiner les autres Alices. Avec Satoko nous occupions nos journées d'adolescent comme on le pouvait! Mais Mike était une tête même s'il ne maitrisait pas le japonnais, ce qui avait de le don de m'agacer. Il est plus grand que moi aussi, c'est d'ailleurs l'un de mes prétextes favoris pour le martyriser un peu... Aujourd'hui il travaille pour une grande compagnie d'une haute technologie, mais ils nous arrivent de boire un verre ensemble quand on a un jour de congé commun. Son alice? Il lance des lasers avec ses yeux comme Cyclope. C'est aussi lui qui a gravé l'aile sur ma gourmette, car au final je l'aime bien même s'il a toujours dû supporter mon côté merveilleusement agressif  !



Petite soeur de l'autre côté du monde ♥

A vrai dire, j'ai toujours cru que j'étais fils unique, mais il y a quelques mois, une lettre de mes géniteurs m'apprit que j'étais grand frère. Ils n'ont surement pas pensé que cela m'intéresserait de savoir que j'ai une aussi mignonne petite sœur de dix ans dans mon île natale, preuve qu'ils sont encore plus décérébrés que des rats psychotiques! A vrai dire c'est elle qui a voulu prendre contact avec moi, alors pendant un de mes congés je suis retourné en Sicile pour la rencontrer. Elle est vraiment charmante, légèrement naïve et un peu crédule, mais c'est quelque chose de normal à cet âge parait-il. En tout franchise je redoute un peu qu'elle en sache un peu trop sur moi. Je veux dire qu'aussi parfait que je sois, savoir que je fais partie d'une grande branche de la criminalité italienne effraie les bonnes âmes. Mais je serai un excellent aîné, même si la mer et les continents nous séparent, je ferai en sorte qu'elle ne soit pas déçu d'avoir braver les vieux pour me contacter. Sa détermination est bien la preuve qu'elle est du même sang que moi. En tout cas je l'adore ♥





▼Des souvenirs ?




Apprenti schtroumpf
Je l'ai rencontré par hasard, alors que la journée venait de se terminer. Dès la première seconde, j'ai su que le destin allait me jouer un tour. Il y  a des signes qui ne trompent pas, comme cette tignasse bleu qui témoigne la plupart du temps d'aventures rocambolesques et de situations délicates. Mais ce garçon a quand même un avantage, comparait à son double féminin : lui aussi a cette passion pour la danse. C'est pour cela que je n'ai pas pu refuser sa demande pour devenir mon élève particulier. Des gosses motivés il n'y en a pas des masses dans cette académie.

Après ce nain a quand même un grand défaut, il est d'une naïveté incroyable pire qu'un bisournours sous stéroïde. Bon, il est encore jeune, donc à la limite on peut lui pardonner ce détail, mais il a aussi des tendances suicidaires à cause de ses « illusions ». Je ne parle pas d'hallucination hein ! Il s'agit plus de donner un sens faussé à ce qui se passe. Sans doute est-ce pour se préserver de son vécu, en même temps en plus d'être un limité il se trouve avoir une maladie qui lui donne peu de temps à vivre. A croire que je collectionne les condamnés, m'enfin...

Mais il est partie. Peut-être est-il mort de sa maladie, peut-être l'a-t-on envoyé plus loin pour lui faire oublier sa souffrance. Je ne sais pas et je ne veux pas savoir. C'était un élève qui me servait de crash test, c'était pas comme si je l'aimais bien ou si je le détestais. Mais maintenant, en regardant le ciel, je me demande s'il pouvait enfin voler sans frayeur.



" I loved this tiny fire."

Je n'avais jamais connu ce sentiment si fort auparavant, un brasier étrange s'était installé dans mon coeur, contrastant encore davantage ce monde coloré. Elle était pourtant mon élève, c'était donc une faute professionnelle, mais cela avait peu d'importance. J'ai l'habitude de me battre contre le Destin, ce n'était qu'un défi de plus si c'était pour protéger son existence.

Mais ça, c'était sans compter qu'elle me file entre les doigts.

Parce qu'elle aussi, elle avait voulu battre son Destin de limitée, elle était partie, ne laissant que cette lettre stérile et une pierre de son crû. Il était étrange comment on se rendait compte qu'une personne était importante quand elle disparaissait. Je savais que je l'aimais, mais la portée de cette sensation fut bien plus grande que je ne l'aurais crû.

Le manque était apparu comme un éclair.

Je ne verrais plus ces cheveux rouges en bataille dans les couloirs, je ne pourrais plus lui dire qu'elle n'était qu'un ornithorynque pour danser comme cela. Je ne pourrais plus la voir en colère, je ne pourrais plus la voir sourire quand elle se laisser aller. Je ne pourrais plus toucher ce corps fragile, je ne pourrais plus embrasser ses lèvres acides. Il ne restera qu'un vide devant moi et dans mon coeur.

Je la hais d'être partie sans me prévenir, on aurait pu en parler, j'aurais pu accepté si elle ne m'avait pas abandonné de cette manière. Parce que je l'aimais, cette douleur lancinante n'était que plus forte.

Jamais je ne lui pardonnerai.







♦ ♦ ♦


Merci Lou!

Petits plus:
 


Olivedrab in Italia, English in seablue,Japonais en indianred.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Elvio V. Amaro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elvio V. Amaro
» Aries C. Amaro {Un jour, je dépasserais Sasha. Quand mon équipe oneshotera tout ses Pokémon.
» Alessandro Amaro aka Ryan Cooper

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen after Alice :: Mes premiers pas en tant qu'Alice! :: Papiers Importants :: Fiches de Suivi-