Partagez | 

Tsuki Ako : "Hey, you ! Do you want to be my friend ?"

 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: Tsuki Ako : "Hey, you ! Do you want to be my friend ?"   Lun 14 Avr - 0:49

Tsuki Ako

Identity



Nom : Ako
Prénom(s) : Tsuki [Tsu en tant que personnage masculin]
Sexe : Féminin ♀ [Travesti en garçon]
Age : 16 ans
Date de naissance : 10 Janvier
Orientation : Hétérosexuelle

Classe/travail : Classe 4 Niveau I

Nom alice : Âmes
Type alice : Indéterminé [Rechargeable]
RTA : Spécial
Je suis...
Pure
Énergique

Impulsive
Naïve

Neutre [Ancienne Anti-Alice]

Source de l'avatar :
Magi the labyrinth of magic/Morgiana
Alice
L'alice des âmes. Un alice bien spécial que Tsuki ne maîtrise pas encore. De type indéterminé mais rechargeable, si elle s'évanouie après l'utilisation de son pouvoir, cela veut dire qu'il va bientôt disparaître. Si elle tombe dans un coma c'est que la disparition de son alice est imminent et qu'elle doit aller le recharger au plus vite.

Grâce à ce don, la jeune fille peut sortir de son enveloppe charnelle pour aller posséder un autre corps, que ce soit humain, animal, ou objet. Plus l'être sera grand, plus elle aura de la difficulté. Les plantes et les insectes ? Elle n'y voit aucune utilité. Elle a la possibilité de déplacer qu'une partie de son esprit si elle le souhaite. Par exemple, déplacer juste l'âme contrôlant son bras droit pour aller posséder celui qui appartient à sa victime. Tsuki peut se rendre, une fois en était d'âme, visible ou bien invisible aux gens. Lors de la possession, l'esprit de la personne devient comme assommé, son mental étant dans un état de choc à cause de la soudaine présence inconnue. Une fois réveillé, le possédé et Tsuki peuvent communiquer.

Il y a des contraintes à son alice ; En sortant d'elle-même, Tsuki laisse son corps inerte à la merci de tout danger. Son temps d'utilisation est de 20 minutes maximum par jour et ce, à pleine puissance si cela lui chante. Tsuki peut s'éloigner de son corps d'origine autant qu'elle veut mais une fois que son alice s'arrête elle doit aller le retrouver. Si elle oublie ce détail et que 20 minutes passe, elle est expulsée du corps de son possesseur et doit retrouver son corps sous la forme d'âme. Chose d'assez dur étant donné qu'un esprit est soumis aux conditions climatique, comme être fragile face au vent ou sensible à la pluie. Si Tsuki dépasse 20 minutes, des conséquences surviennent ;  un évanouissement, une perte de mémoire ou d'autres choses.

Son don étant de haut niveau -rappelons qu'il est du type indéterminé-, elle ne le contrôle pas bien. Cela lui arrive que dès qu'une personne la touche, elle le possède et n'arrive plus à retourner dans son habitation charnelle.

Et, croyez la, voir son propre corps sans vie devant soi et ce, sans pouvoir rien faire, c'est pas cool.

Who I am?
Look at you...

Tsuki est simple. Oui, simplement belle. Sa peau blanche montrant la pureté de son âme est sensible et fine comme la soie. Ses grands yeux expressifs permettent à n'importe qui de pouvoir la lire comme dans un livre. Tout ses sentiments règnent dans ses yeux ainsi que son visage. Ses pupilles couleur framboise scintillent de joie de vivre et d'innocence. Contrastant avec ses traits fins, elle a des cheveux rouges pâles naturels qui peuvent paraître plus sombre ou plus clair, tout dépendant de la clarté. Ceux-ci sont mi-longs mais elle les cache dans une perruque de garçon rouge également (Comme ça, si une mèche de ses vrais cheveux tombe, ça ne se verra pas !). Malgré son air enfantin, la jeune fille possède des formes féminine ; Une belle poitrine, des hanches... Pourtant, personne ne peut admirer cela, étant donné que Tsuki se travestit et tente tout afin de dissimuler ces signes féminins. Et oui, se déguiser en garçon n'ait pas une mince affaire ! Surtout qu'avec sa taille de 1m55, elle se fait taquiner par les mecs car c'est plutôt très petit comme taille pour un garçon. Aussi, elle cache ses pupilles rouges en mettant des lentilles de contacts bleus. Soit vous pouvez découvrir sa vraie nature par coïncidence, soit elle vous l'avouera elle même lorsqu'elle vous fera totalement confiance. Cependant, personne n'est au courant qu'elle est une fille pour l'instant. Alala, si seulement ils savaient... En fait non. Elle habite dans le dortoir masculin, vous imaginez le bordel que ça ferait si un jeune venait à ouvrir la porte dans les douches des garçons lorsqu'elle se lave... ?

Heureusement qu'elle ne connait pas le terme "violer".
In my head...

Tsuki est une fille très enthousiate. Elle est curieuse et ne connait pas grand choses sur la vie, étant donné que durant 6 ans elle a été enfermée et condamné à faire des missions pour une organisation sans pouvoir apprendre de nouvelles choses et assouvir sa soif de connaissance. C'est comme une enfant de 10 ans dans un corps de 16 ! Joviale, souriante et optimiste, vous trouverez toujours un sourire sur son visage. Elle a le rire facile, elle est gourmande et elle adore s'amuser. Une vraie enfant dans l'âme, me direz vous, mais laissez-lui donc un chance, elle a six années d'amusement à rattraper ! Ayant le sens du sacrifice, la jeune fille est prête à tout afin d'aider ses amis, accordant beaucoup plus d’importance à eux qu'à elle même. Aussi, Tsuki garde un air confiant et déterminé lors d'une mauvaise situation afin de rassurer son entourage. La fille aux cheveux de flammes est honnête sauf pour son secret de travelo et si elle va mal, préférant garder sa douleur pour elle et continuer à sourire.

Par contre, elle a aussi des défauts. Effectivement, Tsuki est impulsive, ne contrôlant pas ses sentiments. Impatiente, elle agit parfois sans réfléchir et elle peut se montrer maladroite. N'accordant pas beaucoup d'importance à la politesse, elle dit un « Salut ! » de manière amicale plutôt que de respectueux envers les adultes. À propos de ceux-ci, elle ne fait pas confiance aux personnes majeurs , étant donné c'était eux qui ont brisé sa confiance. Travesti en garçon, elle tente de paraître forte et courageuse. Elle déteste se montrer faible et la jeune fille n'est pas habituée aux gestes affectueux. Cependant, elle sait qu'il n'y a pas vraiment de gens malintentionnés dans l'Academie Alice et c'est pour ça qu'elle fait confiance beaucoup plus facilement là-bas que si elle est en dehors de l'établissement, en ville. Tsuki se fit beaucoup influencer par les garçons à force de vivre avec eux sans une présence féminine. Elle répond trop facilement à la provocation des autres -surtout celle des garçons- et elle ne peut refuser un défi, et ce, tout ça à cause de son orgueil développé à cause de l'espèce masculine. Mis à part ça, Tsuki, obstinée et têtue comme une mûle, n'abandonne jamais, ce qui lui causera souvent des ennuis. Elle peut se montrer rancunière et si vous lui questionnez à propos de sa famille, elle évitera le sujet en disant qu'elle ne voit pas de quoi vous parlez et qu'elle n'en a pas de toute façon. Fidèle, tout ce que vous lui confierez ne franchira jamais ses lèvres sans votre autorisation. Et qui sait, peut être que lors d'une de vos discutes, elle vous confiera son secret sur le fait qu'elle est une fille ? Sachez juste que sa peur la plus grande c'est de se retrouver seule, sans amis. Elle a peur de trouver qu'elle ne sert à rien et que le fait que sa naissance soit un accident fâcheux est vrai. Oh, et faîte attention ; une fois qu'elle vous considérera comme son ami, elle ne vous trahira jamais et ne vous lâchera plus. Cependant, la trahir et couper les liens avec elle signifie déchirer son âme et couper son cœur.
Once upon a time

Tsuki doit sa joie de vivre à une personne. Cette personne qui ne l'a jamais quitté. Cette personne qui a été toujours là pour elle. Cette personne qui la protège et veuille sur elle.

Cette personne, c'était Key.
Un membre de l'organisation Anti-Alice.

Comment ça ? Et bien...

La mère de Tsuki lui donna vie à en échange le sienne. Son existence n'était pas prévue mais la femme insista et le nouveau-né fut confié à la sœur de sa mère. Le bébé grandit en étant bien nourri malgré le manque d'amour que lui portait ses faux parents. Ceux-ci avaient peur car dans la famille de la mère il y avait une malédiction et la tante ne voulait pas risquer d'avoir à s'occuper d'une enfant ayant des pouvoirs de démons. Surtout que son vrai père avait aussi des pouvoirs donc cela augmentait les chances que Tsuki en ai également. Oh, où il se trouve ? À une certaine Academie Alice où il travaille en tant que médecin. Il avait du abandonner sa femme seule enceinte car son don fut découvert par les humains et il mettait ainsi sa vie et la vie de sa petite famille en danger.

Son oncle et sa tante ne tentèrent même pas de faire semblant de l'aimer et de lui cacher la vérité. Le but de Tsuki était de rencontrer son père. Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle allait faire une fois celui-ci devant elle mais il fallait bien qu'elle le rencontre. Ses vrais parents avaient-ils les cheveux rouges comme elle ? Pour l'instant elle se contenta d'imaginer des scènes émouvantes lorsqu'elle rencontrera son père. Pour le manque d'affection de sa tante et son oncle, elle était habitué, même si son cœur lui pinçait lorsqu'elle voyait ses amis se faire chouchouter par leur famille.

Tout allait bien, jusqu'au jour où, quand elle avait 10 ans, en prenant la défense d'un enfant dans la cour d'école, elle se fit battre par le groupe qui intimidait la victime. C'était une bande de garçons rebelles qui voulait toujours prouver qu'ils étaient forts et que tout le monde leur devait du respect. Soudainement, elle n'arrivait plus à bouger son bras droit. Ils le lui avaient brisé ?! Elle paniqua et même si elle était consciente que son bras n'était plus fonctionnel, elle fit comme ci elle allait donner un coup de poing à l'un des garçons -réflexe, surement-. Cependant, la victime qu'elle voulu frapper reçu le poing de son ami sur son visage. Stupéfaite et voulant voir si c'était juste un hasard, elle refit comme ci elle bougeait sa main et la main du garçon suivit le mouvement. Elle avait comprit. Tsuki pouvait pas bouger le bras de l'autre. C'était comme-ci... Elle avait déplacé l'âme de son bras droit et avait pris possession du jeune ! Les autres de comprenaient rien, surtout celui qui se prit le coup de poing. Encore sous l'adrénaline, elle fit en sorte qu'un des garçon se frappe lui même. La victime cria qu'il était possédé et les regards se portèrent sur Tsuki qui ria. Une fois l'emprise du garçon libérée, tout les élèves de la cour qui observait cette bagarre paniquèrent tous et la traitèrent de sorcière. Le lendemain, une rumeur courrait sur le fait qu'elle avait un pouvoir maléfique. Elle tenta d'ignorer ça mais sans succès, pleurant en silence dans les toilettes quand elle vit les regards dédaigneux de ses amis.

Par contre, tout changea le jour où la rumeur atteignirent les oreilles d'une certaine organisation. Tsuki les retrouva chez elle un matin, en train de discuter avec ses faux parents. Elle posa des questions à sa tante et son oncle mais ceux-ci lui disait d'oublier ça avec un ton légèrement dégoûté. Le plus pire ce fut deux jours plus tard, lorsque le groupe d'homme revinrent... Pour l'emmener avec eux. Elle les vit donner une grande somme d'argent à ses " parents " et ceux-ci lui dirent un au revoir.

« - Quoi.. Mais.. Papa, maman ! Je.. »
« - T'approche pas ! Je ne veux pas risquer d'être touché par cette malédiction ! », cria sa fausse mère.

Ils le savaient ? Les larmes montèrent aux yeux de la jeune fille. La vendre...  Ils n'auraient pas pu tout simplement l'envoyer à l'Académie Alice pour qu'elle vive avec son père ? Elle fixa son oncle, qui quant à lui, comptait l'argent dans ses mains avec un air jubilatoire. Il finit par remarqué que sa nièce le fixait avec haine.

« - Hm ? Allons, ne me regarde pas comme ça ! L'argent dirige le monde, tu le sais, n'est ce pas ? », lui apprit-il
« - De toute façon on est pas tes vrais parents, cela en devrait pas faire une grande différence pour toi, non  ? », ajouta sa femme.

Tsuki les regarda, vide. Elle... voulait vivre avec des gens qui l'aime, pas finir comme ça ! Cependant, malgré qu'elle mordit les doigts de l'homme qui avait tenté de l'emmener dans la limousine noire, ses tentatives de fuite furent vaines et elle finit assommée. C'est ainsi qu'elle se retrouva à faire des missions pour l'organisation Anti-Alice, 6 ans de sa vie condamné à travailler pour eux. Elle avait sa confiance brisé. À chaque soir, elle se répétait la phrase de sa fausse mère : Elle n'était même pas supposé vivre. C'était juste un accident. Malgré tout sa vrai mère a insisté à la mettre au monde et elle en mourut. Elle ne semait que le malheur autour des gens. Ça aurait été mieux qu'elle ne vient pas au monde finalement.

Un soir, lorsqu'elle tomba inconsciente par le surplus de travaille, elle se réveilla... Dans le corps de l'infirmière. Elle pensa au début que c'était un rêve mais après avoir tenter de se réveiller elle finit par comprendre. Encore son don ? Tsuki était resté 1 heure dans la femme et était morte de fatigue, sentant son énergie continuer à disparaître lentement, jusqu'à ce que son don finit par entendre raison et elle retourna dans son corps, s'endormant directement en laissant l'infirmière tomber au sol. Son état comateux dura trois jours. *Aussi longtemps que ça ?*, pensa la jeune fille. Surement car ce fut sa première utilisation. Alors qu'elle mettait sa main sur son crâne endoloris, la porte de l'infirmerie s'ouvrit à la volée, laissant un garçon aux cheveux blond y entrer.

« - Non mais t'es folle de dormir pendant trois jours ?! Tu sais que j'avais cru un moment que t'allais crever !? », lui cria le garçon.

Oh, Key ! Son cher ami qui l'avait accueilli une fois venue à l'organisation les bras ouverts. Au début elle ne parlait à personne et se contentait de rester muette, mais les efforts du jeune blond pour faire d'elle son amie portèrent fruit. Ils étaient compagnon de mission. Ne me dîtes pas que vous avez cru qu'elle avait passé 6 ans de sa vie sans amis ?.

« - C'est bon, désolé Key ! Je vais mieux maintenant ! », tenta de rassurer Tsuki.
« - Ne me fais plus jamais ça ! », lança désespérément le concerné.
« - Oui oui ! »
« - Je te pardonne si tu m'explique ce qui s'est passé. »

Hésitante, la jeune rouge accepta de lui confier sa découverte et Key eu une idée ; il allait aider Tsuki à fuguer grâce à son alice. En effet, le blondinet était, certes, du côté des Anti-Alice, mais il comprenait que son amie ne voulait pas rester ici. Il n'avait pas de pouvoir, cependant étant donné que sa mère était dans l'organisation, il en faisait partit aussi. Afin de ne pas être inutile lors des mission, Key fut entraîné et il savait se battre. La plupart du temps il servait d'éclaireur.

Cela prit une semaine à Tsuki pour connaitre les environs de la ville par cœur. Toute les nuits, elle possédait quelqu'un et partait connaitre les alentours de l'organisation Anti-Alice une petit 15 minutes. De temps en temps, elle fut surprise d'être éjectée de certains corps. Elle finit par comprendre que la plupart était des gens qui avaient une bonne maîtrise mentale, surtout ceux qui sont plutôt froid et qui n'accepte aucune présence auprès d'eux. Elle continua donc ses escapades en prenant en compte ce détail. Elle prépara le plan de sa fugue et vola de l'argent à ses compagnons de missions. Étant donné que cela faisait 6 ans qu'elle était avec eux, ils lui permettaient un peu de liberté et se comportaient un peu plus amicalement avec elle. Bien évidemment, lorsqu'elle sortait, ils lui mettaient un bracelet ayant une puce électronique à l'intérieur, permettant de la retrouver si elle fugue. De plus, ce bracelet ne pouvait pas s'enlever sans le code. Mais bon, elle avait prévu tout ça.  

La nuit où il y avait le moins de monde dans le bâtiment fut enfin arrivé. Ne perdant pas une minute, elle assomma quelqu'un qui passait toujours dans ces corridors pour faire une patrouille : Il était facilement manipulable. Une proie parfaite. De plus, il était assommé, donc elle pourra avoir l'esprit tranquille -sans mauvais jeu de mot-. Tsuki quitta sa prison charnelle et prit possession de l'homme. Oui, un homme. Arg, elle détestait posséder l'espèce masculine ! Leur différence avec les femmes, comme la chose entre leur jambe, la rendait mal-à-l'aise. Mais c'était pas le moment de faire des caprices, de toute façon il n'y avait pas de femmes dans les environs. Une fois habituée à son nouveau physique, elle pénétra dans sa chambre où Key l'attendait, le propre être sans vie de la fille dans ses bras. Une fois dans les couloirs, la fugueuse marcha d'un pas pressé et descendit au premier étage. Lorsqu'un Anti-Alice les remarqua, le doré expliqua que Tsuki -son corps- avait perdu connaissance et que l'infirmière lui avait demandé de lui faire prendre l'air. Le membre de l'organisation hocha la tête puis regarda l'homme possédé. Quant à lui, elle -ou plutôt il- dit qu'il les accompagnait afin de les surveiller, donc qu'ils n'avaient pas besoin de bracelet détecteur. L'Anti-Alice qui les avait interrogé continua son chemin, satisfait de leur réponse. L'adolescente de 16 ans ne maîtrisait pas encore son pouvoir et sentait bien que l'esprit de sa victime commençait à se réveiller et à se révolter. De plus, cela faisait 5 minutes qu'elle le contrôlait et si ça continuait comme ça, elle tombera inconsciente une fois revenu dans son corps. La suite, si ils les découvraient, elle ne voulait pas la connaitre ; interdiction de sortir durant les prochaines années ? Une barrière qu'un Anti-Alice installera afin qu'elle ne s'échappe plus ? Bref, assez de choses négative pour la convaincre de ne pas abandonner pour son ami maintenant. Une fois dehors, elle déposséda le garde, revint dans son corps et avant même qu'il regagne bien conscience, Key, après avoir déposé son amie au sol, frappa l'adulte à la nuque. Tsuki tituba et tomba à terre ; Ces temps-ci elle se sentait de plus en plus faiblir après chaque utilisation de son pouvoir. Key lui avait qu'il existait plusieurs type d'alice et que le sien était indéterminé. Peut être que ça avait un rapport avec ça ? Bref, pas le temps de réfléchir. Elle traîna le corps du monsieur et le cacha  dans une ruelle pour ensuite courir se cacher dans une autre rue, plus loin, accompagné de ses deux amis. Fiou, repos !

Après un bon 10 minutes, Tsuki se dirigea à sa prochaine destination : Magasin de costumes.
Elle rentra dans le bâtiment tandis que le blond aux yeux dorés surveilla à l'entrée en cas où un agent allait venir à leur recherche. La rouge acheta des bandages ainsi qu'une perruque de garçon de la même couleur que ses cheveux : Rouge. En passant à côté des lentilles de contact, elle se rappela qu'on la traitait de démon aux yeux couleur sang. Assaillit par ce souvenir douloureux, elle acheta des lentilles bleu océan, en espérant ainsi ressembler à la plupart des personnes. Une fois sortit du bâtiment de déguisement, elle demanda à son ami de l'attendre dans le fast-food un peu plus loin et se dirigea vers un autre magasin, cette fois-ci de vêtements pour homme. Elle ignora les regards choqués des gens lorsqu'elle essaya dans une cabine d'essayage quelques habits. Elle entoura sa poitrine du bandage qu'elle avait acheté et le serra le plus fort possible. Cela lui faisait mal mais c'était primordial qu'elle le fasse. Une fois un pantalon, un chandail, une paire de chaussures et une veste pour garçon acheté, elle sortit. Où allait-elle s'habiller, maintenant ? Il faisait nuit et elle ne voyait aucun taxi à l'horizon. Elle stressa. Cela faisait une demi-heure qu'elle était dehors et l'homme assommé devait sûrement avoir reprit conscience. Et si il y avait déjà des gens à leur recherche ?

Ok, pour l'instant, mieux valait s'éloigner du repère de l'organisation des Anti-Alices. Tsuki regarda frénétiquement autour d'elle tout en marchant. Elle trouva le fast-food en question et y rentra, ses yeux à la recherche de son ami. Lorsqu'elle le vit assit sur une table pas loin, son cœur se dé-serra et elle pu se détendre un peu. L'adolescente fit signe au blond et se dirigea vers les toilettes afin d'enfiler sa tenue. Tsuki sortit un ciseau de ses poches et coupa ses longs cheveux qui lui arrivaient jusqu'aux fesses, les rendant maintenant jusqu'aux épaules. Une fois la coupe fini, elle les attacha en petite boule sur sa tête et mit la perruque de garçons. Bon, pour le physique c'est O.K, manque plus que la voix. Chose facile, elle savait imiter une voix masculine. Elle avait hâte de montrer le résultat au jeune garçon blond, son déguisement était parfait !

... Ou pas.

En effet, en sortant des toilettes, elle aperçut deux membres de l'organisation. Elle paniqua et chercha son camarade. Il n'était plus là. Se rassurant en se disant qu'il était sûrement sortit en douce et que pour elle, de toute façon, ils ne la reconnaîtront pas, elle quitta le restaurant calmement. En dehors, un autre membre était devant l'entrée, observant chaque passant avec minutie. Il l'a vit et l'arrêta alors qu'elle allait partir.

« - Dit-moi, jeune homme, aurais-tu vu une fille aux cheveux et yeux rouges pas loin ainsi qu'un blondinet aux yeux dorés ? », demanda-t-il.
« - Non ! »

... Elle avait tellement paniquée que sa réponse sortie sans qu'elle ne s'en rend compte... Avec sa voix naturelle. L'homme la regarda, surpris.

« - Mais.. cette voix.. »

Effrayée, Tsuki donna un gros coup de pied dans l'entre-jambe de l'agent. Celui-ci tomba à genou en criant à l'agonie. La jeune fille ne perdit pas une minute et se mit à courir, bientôt suivi par les autres agents alertés par leur camarade. Elle était épuisé, ses jambes n'allaient plus tenir très longtemps. Elle rentra dans un magasin au pif et s'enferma dans une cabine. Vite vite vite, une solution ! Elle entendit la voix d'un seul membre Anti-Alice dans le magasin. .... Oh. Elle eu une idée de génie. Tsuki regarda l'homme par l'entrebâillement de la porte. *Hm... trop loin.*, pensa la jeune fille. Elle sortit de la cabine et s'approcha à quatre pattes vers l'homme. Une fois qu'elle était à environ à 4 mètres de lui et une fois celui-ci visé, elle le posséda. Une douleur apparu dans son entre-jambe. C'était l'homme qu'elle avait frappé ! Il voulait sûrement tenir à avoir sa revanche et s'était mit à lui courir après malgré la douleur. Que ça faisait mal ! Bon, elle devait faire avec, déjà qu'il essayait de  résister à son emprise... Sortant dehors une fois que la souffrance dans sa partie intime fut apaisé, elle se dirigea vers le groupe d'agent et lorsqu'ils lui demandèrent où était parti les fugitifs, Tsuki pointa dans la direction opposé d'où son corps reposait. Une fois la troupe partie, elle tenta de revenir sur ses pas, essayant mentalement de s'imposer dans le corps de sa victime. Malheureusement, au beau milieu du chemin, elle se fit expulser de lui. Oh non, elle était en était d'âme ! La première chose qu'elle toucherait dans son état vulnérable se verrait posséder par elle ! Elle tenta d'esquiver les quelques passant dans la rue, mais elle ne put éviter un petit enfant. Parmi toute les personnes, pourquoi un petit enfant ?!

« - Destin, je te hais ! », cria Tsuki.

La mère de l'enfant s'arrêta, choquée.

« - Chéri, que se passe-t-il ? », demanda-t-elle.
« - Oh, euh.. rien maman ! J'ai juste envie... D'aller au toilette ! », inventa au hasard l'adolescente.
« - Tu es si pressé que ça ? »
« - Oui ! J'arrive ! », s'empressa-t-elle de dire avant de courir vers le magasin où son enveloppe charnelle se trouvait.

Une fois rendu dans sa cabine, elle reprit de nouveau le contrôle de son corps. Tsuki était vraiment à bout de forces et se sentait au bord de l'évanouissement. Cependant, elle rassembla son énergie et regarda l'enfant qui avait un regard inquiet et interrogateur. Elle n'avait pas besoin de l'assommer. Tandis que le petit garçon la regarda, effrayé, elle tenta de le rassurer en disant qu'il s'était perdu, la tête dans les nuages, et que sa mère l'attendait pas loin. Le petit la remercia, encore troublé, puis sortit rejoindre sa maman en courant.

Une fois s'être assuré que l'enfant ait rejoint sa mère, elle pu enfin se lâcher et tomba sur le sol. Elle était fatiguée mais un sourire ornait son visage.

« - J'ai réussi... Key, j'ai réussi ! Je suis libre ! », dit-elle.

Elle oublie que son ami n'était pas là. Son petit moment de joie s'éteignit en même temps que sa conscience : Elle avait atteint sa limite. Et Key alors ? Il lui sembla une éternité lorsqu'elle se réveilla. Le plus surprenant ce fut qu'elle était dans un lit. D'abord paniquée à l'idée d'être revenu dans l'organisation, ses doutes furent dissipés quand elle vit une vieille dame rentrer dans la chambre.

« - Je commençais à m'inquiéter, cela fait trois jours que tu dors ma chérie. », parla doucement la grand-mère.

... Quoi ? Trois jours ?! D'un côté, c'était rassurant ; Elle aurait dormi dehors si elle ne s'était pas fait recueillir par la dame. Dormir dehors 3 jours... Non merci. Elle remercia la femme et se leva avant de remarquer qu'elle l'avait appelé "ma chérie". Tsuki lui demanda comment elle avait deviné, et celle-ci lui répondit que c'était grâce à sa poitrine. L'adolescente se frappa la tête ; Elle n'avait pas remarquée que le bandage était tombé. Disons que lorsqu'elle l'avait mit, c'était de manière pressé. La grand-mère avait préparé un petit déjeuné pour la jeune fille qui accepta volontiers. Une fois l'estomac rempli, elle remercia encore la vieille et lui dit qu'elle était pressée.

« - Mais où vas-tu ? », demanda la femme.
« - À l'Academie Alice. », lâcha une voix masculine à l'entrebâillement de la porte..
« - Key ! » cria joyeusement son ami avant de courir le serrer dans ses bras.

L'Académie Alice ? Oui, depuis sa venue au sein de l'organisation, elle entendait toujours du mal sur cet établissement. Pourtant, elle savait qu'il y avait aussi de bons côtés, comme le fait qu'il y a juste des Alices qui y vivent et non des humains normaux méprisants. Elle pourrait aussi mieux maîtriser son pouvoir et se faire des amis. Elle tenait de tout son cœur à se dire que sa venue en ce monde n'était pas une erreur et qu'elle y trouverait un jour sa place. Le plus important c'était qu'elle pourra rencontrer son père. Mais... Une fois la grand-mère parti pour leur laisser de l'intimité, l'adolescente lâcha à voix haute son doute.

« - Et toi Key ? Tu viens avec moi, hein ? », demanda Tsuki, inquiète.

Le blond posa ses deux mains sur ses épaules.

« - Malheureusement, non. Tu sais bien que cette Academie n’accueille que des Alices. Moi, je vais pour l'instant rester ici avant de pouvoir vivre par moi-même. 10 minutes après que tu seras parti, je retournerais dans l'organisation en disant que je ne t'ai pas retrouvé. », dit-il.
« - Et pour la grand-mère ? », questionna la rouge.
« - Oh. Elle n'est au courant de rien, même pas des alices. Elle m'a juste vu marché avec un air perdu dehors avec toi dans mes bras et elle a eu pitié, surtout qu'il commençait à faire froid. », expliqua-t-il.

Sur ces mots il demanda à Tsuki de se préparer.

« On a assez abusez de la gentillesse de cette dame, prépare-toi vite ! »

La jeune fille hocha la tête et obéi à son ami. Elle n'avait pas de vêtement donc elle fut prête 1 minutes plus tard seulement. Elle mit ses chaussures et resserra bien ses bandages puis attendit devant la porte d'entrée. Key lui donna l'adresse de l'Academie avant de regarda la femme âgée.

« -Merci encore à vous, madame. », dit le garçon.

La concernée répondit en hochant sagement la tête, puis elle regarda Tsuki.

« - Et tu y vas comme ça, habillé en jeune homme ? », s'inquiéta la vieille.
« - Oui, je ne veux pas qu'on me prenne en pitié. Dehors, lorsque j'étais dans la rue, j'avais remarqué les regards des gens. Cela semblait normal pour eux de voir un garçon se faire courir après. Pour une fille, quelqu'un l'aurait surement aidé. Bref.. », expliqua la concernée.
« - Je vois, comme une protection... », murmura doucement la femme âgée.
« - Yep' ! »
« - Fais attention dans le dortoir masculin ! Ferme toujours à clé ta porte ! », ordonna Haru.
« - Pourquoi ? Ils vont me faire quoi sinon ? Je peux me défendre, tu sais ? », demanda Tsuki, innocente.
« - ... Rien, oublie. Juste... Fait ce que je te dis. », lança-t-il désespérément.

Ce fut l'heure des au revoir. Après les conseils qu'il lui rappela encore, la jeune fille partit, curieuse. Que voulait dire son ami ? Oui, son innocence était presque intacte ; Elle ne connaissait rien des choses normal en dehors des missions et le blondinet la protégeait toujours. Amour ? Famille ? Tsuki avait du mal à comprendre ces définitions. N'était-ce pas pareille que l'amitié ? Oh et puis tant pis, c'était pas comme si elle avait de la famille. Malgré tout, elle gardait espoir et se disait qu'elle allait un jour connaitre toute les choses dont elle ignorait auprès des personnes avec qui elle fera de beaux liens. C'est en regardant le côté positif des choses que la jeune fille travesti accourra vers un taxi, lui donnant l'adresse de cette fameuse Academie.

Maintenant la voila, devant les grilles de l'immense pensionnat qu'est l'Académie Alice. Elle savait que si cette école l'a découvrait, ils l’emmèneront de force chez eux. Elle savait aussi que si ils le faisaient, elle haïrait cette Académie, chose dont elle ne souhaitait absolument pas -elle avait assez d'ennemis comme ça-. Donc voila pourquoi elle y va de son propre chef au lieu de les avertir ; si c'est elle qui s’oblige à y aller, elle n'aura personne à qui en vouloir et sera obligée d'accepter la situation. De plus, c'était Key qui lui avait dit d'y aller, donc elle le ferait.

Un garde interrompit ses pensées en demandant ce qu'elle fichait devant la grille de l'école. Tsuki lui répondit qu'elle était une nouvelle élève et, voyant l'air sceptique du garde, lui proposa quelque chose : Il lui allait lui chuchoter un mot, elle possédera ensuite l'autre garde d'à côté et elle dira le code à voix haute. Une fois la phrase chuchoté et l'ami de l'homme possédé, elle lui tapota l'épaule en disant ;

« - Je suis une Alice. Voila le code. »

Le garde, satisfait, lui dit d'attendre qu'il appelle un prof tandis qu'elle revenait dans son corps originel. Pour le reste, le prof en question lui posa quelques question, comme sur le fait d'expliquer si c'est ses parents qu'ils l'ont envoyé ici. Elle lui répondit que les seuls membres de sa famille l'ont abandonné récemment et qu'elle décida de trouver refuge dans cet établissement. Il n'en demanda pas plus, surement par le fait qu'il ne voulait pas la blesser. Le professeur paraissait gentil. Elle avait hésité à lui confié qu'elle était une fille mais elle se ressaisit. Elle voulait continuer d'agir comme un garçon pour le moment. Un bon deux heures plus tard, la voila presque validé. Ne restait que la visite médicale avant de pouvoir être libre. D'après son ami Key elle ne devait pas s'inquiéter pour ça car son vrai père était médecin dans cet établissement. Elle pourrait, avec un peu de chance, le convaincre de garder secret son identité ? Elle tenta de garder espoir et demanda une fois rendu dans la salle où elle passerait ses examens médicaux son père au prof.  Celui-ci savait le nom de famille de Tsu' grâce au questionnaire et partit chercher l'homme demandé. Tandis qu'elle réfléchissait sur ce qu'elle allait dire à son père, la porte s'ouvrit à la volé, laissant apparaître un homme aux cheveux noirs ébènes. *C'est vraiment lui ? Moi qui l'imaginait avec les cheveux rouges...*, pensa Tsuki avant de se rassurer en voyant les yeux couleur rubis de l'homme. *Au moins que je sais que mes couleurs de pupilles me viennent de lui !*, se dit-elle.

« - ... Mon..chéri... ? », lâcha son père après un moment de silence à la fixer, choqué.

À ces mots, Tsuki -Tsu' désormais, en fait- avait envie de ce jeter dans ses bras, de lui dire qu'elle rêvait de leur rencontre depuis toute petite et poser plein de question sur sa mère. Cependant... malgré tout ça... Elle resta de marbre devant lui. Tsu' n'avait plus envie de faire quoi que se soit d'émouvant. Elle avait une envie soudaine de lui crier dessus, de lui dire qu'il aurait pu au moins attendre que sa mère la mette au monde afin de lui tenir compagnie lorsqu'elle mourut ou bien encore mieux i aurait du tenter d'empêcher sa femme d'accoucher. Elle avait envie de lui crier qu'il aurait du venir la chercher lorsqu'elle fut emmener chez son oncle et sa tante. Il aurait pu lui envoyer une lettre, lui donner ne serait-ce qu'un signe qu'il était vivant, mais rien.

Oui, Tsu' avait envie de lui hurler tout ce qu'elle avait du endurer mais elle n'en dit rien face aux yeux rempli de larmes de son père. Il sembla cependant savoir qu'elle lui en voulait car il la sera dans ses bras en s'excusant.

« - Je suis désolé. Vraiment désolé.  Je m'en veux de t'avoir laissé seul. Tu sembles avoir souffert. Je pensais que tu ne voulais jamais me voir car je vous ai abandonné ta mère et toi.  »
« - Tu avais une bonne raison, c'est pas grave.  », pardonna Tsu'.

Ces mots si gentils lui donnèrent les larmes au yeux et elle répondit à l'étreinte de son père. Il s'en voulait vraiment ? Il s'était vraiment inquiété pour elle ! Un moment de silence passa avant que Tsuki finit par poser la question qui lui démangeait la langue

« - Maman avait les cheveux rouges ? », demanda-t-elle.
« -Oui, avec des yeux bleus océans. Elle te ressemble vraiment, tu sais ? J'ai eu l'impression de la revoir pendant quelque seconde. Si tu étais une fille la ressemblance serait plus forte ! Ah, à propos de ça.  Je pensais que tu étais une fille. Les test qu'on avait fait à ta mère nous avait confirmé qu'on aurait un bébé de sexe féminin ! »

Ah, c'est vrai qu'avec ses lentilles bleues elle ressemblait sans doute plus à sa mère. Quant à son secret de travelo, elle repoussa son père doucement, vérifia que la porte était bloqué puis le regarda.

« - En fait...  », dit-elle en enlevant sa perruque puis ses lentilles devant les yeux écarquillés de son père.
« - Mais... Dans ta fiche ils disent que tu es un garçon ! »
« - Je me travestit et j'ai besoin de ta complicité. », avoua-t-elle directement.

Son père l'a regarda, encore sous le choc, avant de froncer les sourcils.

« - Mais pourquoi ? », demanda-t-il.
« - Écoute... J'ai des raisons assez personnelles. Je tiens à prendre ma vie en main toute seule, je suis grande maintenant ! Ne t'inquiète pas pour moi, tout va bien aller. En tant que père, exauce le seul souhait de ta fille et garde cela secret je t'en pris ! », supplia la travelo.

L'homme ne répondit rien, pensif.

« - Tu es vraiment sûr de toi ? C'est ce que tu souhaites ? »
« - Oui. »

Il se remit à réfléchir en relisant sa fiche d'inscription puis il soupira.
« - Je peux m'arranger pour être ton médecin personnel... », murmura-t-il.
« - Ça veut dire oui ?! », s'exclama joyeusement Tsuki.
« - Si c'est le seul moyen de me faire pardonner, pourquoi pas ? Je comprend ton point de vue et je ne me mêlerais pas à ta vie sans ton autorisation. Par contre, sache que si tu as besoins d'aide je ne serais pas loin. Oh ! Et sois vigilante dans le dortoir des garçons ! J'avoue que j'hésite encore mais... Vite, faisons le pourquoi de ma présence ici et validons-toi avant que je ne change d'avis ! », répondit son père.

Elle hocha sa tête et elle passa sa visite médicale. Après un petit câlin, elle sortit et se fit entièrement validé. Sa nouvelle vie qui commençait.

"Elle n'était même pas supposé vivre."

Non. Elle était destiné à naître, ce n'était pas une erreur de la vie et elle allait le prouver. Tsuki ne faisait peut être plus confiance très facilement et ne révélera pas son identité travelo à n'importe qui, ce secret étant comme un bouclier afin de se sentir plus forte. Elle se sentait moins fragile et vulnérable travesti ainsi. Ne reste plus qu'à espérer qu'elle pourra rattraper ses 6 ans d'enfance perdu et qu'elle se fera des amis.

Oh, et aussi qu'elle survivra dans le dortoir des garçons !


Who I am?
In your real Life...

Pseudo : Soso~ o/
Age : Cerveau pas encore né, mais sa vient, sa vient... 8D
Dc? : Nope ! :3
Comment as-tu connu le forum? : Une licorne mangeuse de chèvres a sonné à ma porte et m'a demandé de la suivre. Voila. 8D
Comment l'améliorer : Amélioration... ? MAIS QUELLES AMÉLIORATIONS ?! TOUT EST PARFAIT, OH MY GOSH ! NE ME DEMANDEZ PLUS JAMAIS ÇA, CACA ! D8
Notre code : VALIdé
Un petit plus? : Non. Un petit moins. 8D //SBIM// Pourquoi je me retrouve à faire des fiches de présentation à 4 heure du mat' à chaque fois ?! Q.Q Faut que j'arrête les nuits blanches ! En plus, je rêve souvent de Kingdom Hearts, d'Inazuma Eleven et de Magi, pourquoi rater de si beaux rêves ?! ;A;


"Are you ready ?"



Dernière édition par Tsuki Ako le Sam 26 Avr - 20:12, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tsuki Ako : "Hey, you ! Do you want to be my friend ?"   Lun 14 Avr - 1:40

OFFICIELLEMENT BIENVENUUUE ♥♥♥

Bon je te l'ai déjà dit mais je te le redis : Tsuki est juste troooop choupi *^* en plus travesti quoi haaanw. *câline fort*

J'aime bien ta plume, c'est agréable à lire et tout choupinou ♥ je pense que Tetsu aimera bien Tsuki, même si elle a un peu de mal avec les garçons plus grands qu'elle... 8D

Au plaisir de te lire en rp prochainement *^*

Tetsu ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Artisan
Messages : 381
Rabbits : 3033
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 23

Informations Alice
Votre Alice:
Possession(s):
Occupation: Gérant du Salon de thé Flagrance of Youth
MessageSujet: Re: Tsuki Ako : "Hey, you ! Do you want to be my friend ?"   Lun 14 Avr - 1:44

Ahah polluons la présentation avec des mots toussegentils  ~

J'ai un faible pour les travelo, donc j'adore la petit Tsutsu, elle est juste trop adorable. Bon je ne parerierai pas que mon perso devienne poto avec elle, même s'il a un faible pour les flammes toussa . En plus mon portable est contre moi et veut mettre des mots chelous ohoho */Sbaff/*

Au plaisir de RP avec toi o/

♦ ♦ ♦


Merci Lou!

Petits plus:
 


Olivedrab in Italia, English in seablue,Japonais en indianred.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tsuki Ako : "Hey, you ! Do you want to be my friend ?"   Lun 14 Avr - 15:11

HAWWWWNNN~ ! ♥

Tetsu > Meurchi beaucoup ma chéwie ! ♥ *huuuug*

Héhé, il faut bien un travesti dans un forum, c'est obligé ! 8D //SBIM//

Et merci pour avoir complimenté ma plume, je me demandais justement si c'était pas mélangeant à lire et là tu m'as rassuré. :3 Et ne t'inquiète pas, je suis sûr qu'elles deviendront de bonnes amies ! *^* Je vais dé-gêner Testu un jour, MWAHAHAHAH ! >8D

J'espère Rp avec toi une fois ma validation faîte !
__

Mister Olive > Thank youuuu~ ! ♥

Et moi je parierais pas en quelle état elle saura si un jour mon perso' venait à te posséder par accident et voit ce que tu -ou plutôt ton portable- penses de louches.. yohoho~ 8D //AVION//

En tout cas, cela promet d'être un Rp amusant à faire ! J'ai hâte ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tsuki Ako : "Hey, you ! Do you want to be my friend ?"   Mar 15 Avr - 18:02

De nouveau bienvenue sur le forum : )

Ta fiche est jolie et agréable à lire, j'aime le personnage!

Maintenant, j'ai certaines choses qui ne me vont pas, hélas.

1) L'alice : Ou devrais-je dire les Alices? En effet, déjà à la lecture de l'Alice, j'en dénotais deux au lieu d'un, mais à la lecture de l'histoire, je me rends compte qu'il y en a 3! Si je résume, Tsuki peut : se trimbaler hors de son corps, posséder le corps de quelqu'un d'autre, et voir les fantômes. Ça fait hélas beaucoup, vu qu'on est limité à un seul Alice par personne sur le forum. Maintenant, je conçois que Tsuki doivent se déplacer de son corps à un autre, d'où le pouvoir de se trimbaler d'un endroit à un autre en tant qu'âme, mais je pense qu'il va falloir limiter cela : par exemple, elle ne peut quitter son corps que si elle sait dans quel corps elle va aller (obligation d'être en présence de quelqu'un d'autre, sur un certain périmètre). Ensuite, pour le fantôme, je ne sais pas encore quoi te dire, vu qu'une bonne partie (si ce n'est la totalité) de ton histoire repose dessus, il serait dommage de te priver de lui. On en discutera entre admins : )

Ensuite, j'aimerais juste être sure : cet Alice ne marche que sur les humains? Ou sur les animaux aussi? Si oui, lesquels? Jusqu'à quel niveau? Les insectes, les plantes, etc (je vais loin mais je préfère demander : p). Lorqu'elle est sous forme d'âme, est-elle visible des gens? Certaines personnes seulement? Personne? etc

2) Au niveau du physique, rien à redire. Pour le caractère en revanche, après tant d'années passées sous la houppe d'une organisation, elle est aussi innocente que cela? On ne dirait pas qu'elle est passée par tant d'épreuves (être vendue par ses parents, travailler contre son gré pour une organisation qui la retient prisonnière,...)

3) L'histoire maintenant : On a pas forcément l'impression que sa fuite est difficile, notamment lorsqu'elle possède le garde pour s'enfuir? Peut-être pourrais-tu expliciter un peu plus comment elle a du lutter contre son esprit pour garder le contrôle du corps du garde? En effet, tu expliques dans ton Alice qu'il est difficile de posséder le corps d'un autre sans son accord. D'ailleurs tu pourrais rajouter une durée maximale peut-être ou au moins donner une estimation? Et est-il possible de discuter entre les deux âmes qui sont dans un même corps?

Ensuite, tu ne dis pas comment elle a neutralisé le garde? En effet, une fois qu'il n'est plus possédé, il devrait donner l'alerte. A moins que la personne ait une amnésie des faits durant ce temps? Mais pourtant, s'il lutte contre l'intrusion, il doit être conscient de ce qui se passe? A expliquer donc : )

Enfin, pour le déguisement, j'aimerais que tu expliques pourquoi elle souhaite le garder jusque dans l'Académie, vu qu'elle y est en sûreté? En effet, même s'il y a des espions, kidnapper une seule enfant dans l'enceinte de l'Académie, cela serait... difficile et périlleux x) Et est-ce qu'elle s'est confié à un des adultes qui l'a accueillie? Comment explique-t-elle qu'elle vienne d'elle-même, sans parents, sans personne? Je pense que tu peux en dire un peu plus sur son intégration à l'académie donc!

Voilà voilà, quelques points à régler et surtout à préciser, mais dans l'ensemble, rien de bien terrible, c'est juste pour ajuster l'histoire et la préciser un peu mieux ^^. Pour l'histoire des fantômes, on verra avec mes collègues et on te tient au courant bien sur : )
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tsuki Ako : "Hey, you ! Do you want to be my friend ?"   Mer 16 Avr - 5:10

Merci beaucoup Alidou-chou ! :3

Quand je vois tout ce que tu as du écrire à cause de moi, je me sens coupables.. ;w; Pardon !

1) J'ai pris en compte ce que tu m'as dit et j'ai opté pour la fonction de possession. Pour les faiblesses, Tsuki ne doit pas dépassé un périmètre de 5 mètres et elle peux rester pas plus de 10 minutes dans un autre corps, au risque de perdre connaissance une fois revenu à elle, une fois la limite dépassé. Est-ce bon ? : ) À moins que j'augmente la limite de temps, étant donné que son alice à un haut niveau ? Avez vous une limite à me conseiller ?

Pour Key, afin d'éviter le deuxième Alice de voir les âmes, j'ai modifié l'histoire et à la place, elle peut juste ressentir sa présence mais ne peut le voir. J'espère que maintenant mon Alice est beaucoup mieux éclairé !

2) Disons que, effectivement, sa confiance en a prit un bon coup. Par contre, c'est justement à cause qu'elle n'a pas eu le temps d'apprendre plus de chose et était trop concentré sur les missions qu'elle ne connait pas grand chose sur la vie. Elle se sent bien entouré et plus en sécurité dans l'Academie, expliquant son air joyeux et sa confiance légèrement apaisée. Par contre, elle fait plus confiance aux jeunes qu'aux adultes, étant donné que ceux qui ont gâché sa vie en étaient, justement. Est-ce mieux justifié maintenant ?

3) J'ai modifié aussi la partie de la fugue est j'ai ajouté plus d'obstacle et de difficultés, ainsi que plus de détail sur la partie du garde ! Si ce n'est pas assez compliqué encore, j'essayerais d'ajouter d'autres choses~ !

And finally, pour le déguisement, j'ai aussi ajouté les raisons. C'est assez compréhensible, maintenant ? : )

Merci encore d'avoir pris la peine de me lire et de m'aider à arranger tout ces soucis ! Pour l'histoire du fantôme, j'espère qu'elle ne vous cassera pas trop la tête ! D8
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tsuki Ako : "Hey, you ! Do you want to be my friend ?"   Mer 16 Avr - 23:10

Tout d'abord, ne te sens coupable de rien, c'est mon job : p

1) Les modifications me vont tout à fait, tout comme les 5 mètre et 10 minutes, qui sont en accord avec la puissance de ton Alice (c'est un périmètre assez vaste compte tenu de l'étendu des choses qu'elle peut posséder!)

Pour ton fantôme, ce n'est pas particulièrement le fait de le voir qui est embêtant mais plus que cela implique de voir tout les fantômes du coup! Du coup à discuter entre nous ce qu'on accepte, mais ne t'inquiète pas, encore une fois, c'est notre job!

2) Ok pour le mental

3)C'est bien mieux comme ça et beaucoup plus logique (surtout pour la partie avec le contrôle de l'autre), ça me va : )

A mes chères consœurs d'entrer en scène!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tsuki Ako : "Hey, you ! Do you want to be my friend ?"   Jeu 17 Avr - 4:52

Merci beaucoup ! :3

Au fait, j'ai un truc à proposer pour le fait qu'elle peut ressentir les âmes : Afin de savoir si elle vise un objet ou un être, il y a une différence : L'objet est sans vie tandis que l'autre c'est le contraire. Pour mieux viser, serait-ce normal de pouvoir sentir les présences ? Je ne suis pas sûr de ce que je dis, c'est une supposition. : )

Pour le mental, pour éviter le caractère solitaire, j'ai ajouté un autre élément dans mon histoire : La présence d'un ami, Haru, qui était son compagnon de mission et qui, de plus, a fugué avec elle (étant donné qu'il n'a pas d'alice, il ne l'a pas accompagné à l’académie). Étant comme un grand frère pour elle, il se devait comme rôle de protéger son innocence. Ceci rend plus crédible le caractère de Tsuki ?

Bref ! Ciao et merci encore, en espérant ne plus devoir te déranger ! :')
Revenir en haut Aller en bas
RTA EFP (3)
avatar
RTA EFP (3)
Messages : 572
Rabbits : 3258
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 24

Informations Alice
Votre Alice:
Possession(s):
Occupation: 2 S
MessageSujet: Re: Tsuki Ako : "Hey, you ! Do you want to be my friend ?"   Ven 25 Avr - 17:31

Bienvenue =)

J'ai lu ta fiche et je dois avouer qu'elle me pose beaucoup de problème... Commençons par le positif: l'Alice me plaît bien, il est original. Ton personnage a un caractère sympathique également. =)

Cependant, je ne suis pas d'accord sur beaucoup de point.

1°) Tsuki a beau aimer se travestir, il ne faut pas prendre l'Académie Alice pour un repère de gens sans cervelle ^^ Comme tous les étudiants, elle va subir une visite médicale à son arrivée. Donc elle sera forcement démasquée. Elle ne pourra donc pas habiter dans le dortoir masculin.

Après, je comprends que tu veuilles que ton personnage soit un travesti et je respecte ce choix. Mais il faut alors que tu inclues qu'elle a la complicité de l'administration et il faudra des arguments recevables pour qu'un directeur accepte qu'une jeune femme loge chez les hommes. Surtout qu'on est au Japon.
Enfin, je te laisse y réfléchir ^^

2°) J'ai dit que j'aimais ton Alice et je persiste. Cependant, en lisant ton histoire, je me suis rendue compte qu'il avait plusieurs "effets", ce qui est interdit sur le forum.
Déjà, je ne suis pas spécialement pour qu'une âme se prenne d'affection pour Tsuki. Maintenant, vu que tu as basé ton histoire dessus... Je veux bien concéder que c'est un effet secondaire, que les fantômes se sentent proches d'elle et veulent l'aider.
Cependant je suis totalement opposée au fait que Tsuki puisse voir son ami, qu'elle soit en âme ou non, comme je suis opposée au fait qu'elle ressente ce que les fantômes ressentent et qu'elle est un lien psychique avec eux. Ceci est un autre alice. ^^

3°) Si Tsuki a bel et bien vécu avec l'organisation Anti-Alice et fait des missions pour eux... Je doute qu'elle est encore une innocence aussi poussée que tu le dis (et qu'elle ne connaisse pas la signification du mot violer à 16 ans d'ailleurs). Je veux bien qu'elle reste pure et enfantine... Mais elle a forcement fait des choses pas cool. Il y a forcement des choses qui l'ont marqué à jamais.

4°) La réaction des parents est invraisemblable présentée comme tu le fais. Pour qu'elle soit crédible, il faut que tu mentionnes que ses parents étaient déjà peu aimant envers elle. Parce que je suis désolée mais même des parents très portés sur l'argent et apeurés par l'alice de leur fille ne se comporteraient pas comme ça avec elle. Il y a des liens puissants qui unissent des parents aimants à leurs enfants que de l'argent ne feraient pas voler en éclat d'une telle façon.

Tu dois rendre plus crédible le fait qu'ils la rejettent comme ça et l'abandonne à une organisation de malfaiteurs alors qu'avant ils l'aimaient.

5°) Son ami le blondinet... Il faut également rendre plus crédible ce qu'il va devenir.

6°) Elle n'est pas supposée avoir un bracelet avec une puce pour qu'on la retrouve? Comment s'en est elle débarrassé?


Bref Voilà ^^
Je te laisse voir tout ça :)

Bonne continuation! :)

♦ ♦ ♦


♥ Et toi Invité... Auras-tu la folie de tenter ta chance ? ♫ ♪ ♥
Baka Ranger Violette, pouvoir du jus de mûres sacré!
Sinon, la Donna c'est moi! What else? ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tsuki Ako : "Hey, you ! Do you want to be my friend ?"   Sam 26 Avr - 7:34

Voila ! Modifié selon tes goûts !

J'espère vraiment avoir simplifié l'histoire maintenant !
J'ai enlevé le fantôme mais par contre j'ai appelé le blondinet Key au lieu d'Haru. Attention de vous mélanger !

Je tiens absolument à ce que mon perso' dort dans le dortoir des garçons et j'ai donc aussi prit ça en compte en modifiant mon histoire.

Sur ce, j'attend ta réponse, Natsui ! :3
Revenir en haut Aller en bas
RTA EFP (3)
avatar
RTA EFP (3)
Messages : 572
Rabbits : 3258
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 24

Informations Alice
Votre Alice:
Possession(s):
Occupation: 2 S
MessageSujet: Re: Tsuki Ako : "Hey, you ! Do you want to be my friend ?"   Sam 26 Avr - 12:54

Bonjour :)

J'ai relu ta fiche et je suis maintenant totalement ok pour l'alice, le fait qu'elle dorme dans le dortoir des garçons et beaucoup d'autre chose =)

Maintenant, je vais t’embêter (encore) sur 3 petits points:

1°)
Citation :
Un soir, lorsqu'elle tomba inconsciente par le surplus de travaille, elle se réveilla... Dans le corps de l'infirmière. Elle pensa au début que c'était un rêve mais après avoir tenter de se réveiller elle finit par comprendre. Encore son don ? Tsuki était resté 1 heure dans la femme et était morte de fatigue, sentant son énergie continuer à disparaître lentement, jusqu'à ce que son don finit par entendre raison et elle retourna dans son corps, s'endormant directement en laissant l'infirmière tomber au sol. Son état comateux dura trois jours. *Aussi longtemps que ça ?*, pensa la jeune fille. Surement car ce fut sa première utilisation.

Ce n'est pas possible que ce soit sa première utilisation! :) Sinon, elle n'aurait jamais pu posséder le bras de son camarade de classe ni répondre aux missions de l'organisation anti-alice.
Après, peut-être voulais-tu dire que c'était la première fois qu'elle possédait quelqu'un en entier?

2°) C'est toujours sur son meilleur ami Key maintenant. Tu pourrais développer un peu plus ce personnage? Je m'explique. Il n'est pas Alice mais travaille dans une organisation Anti-Alice et va en mission pour le compte de l'organisation. Ok, mais il fait quoi alors? Parce que normalement, ce sont les Alices qui vont en mission...

De plus, sa mère travaille à l'organisation Anti-Alice, pourquoi décider de fuguer comme ça? Il n'aime pas sa mère?

Ensuite, il dit à son amie de rejoindre l'Académie Alice. Pour un Anti-Alice c'est limite un blasphème mdr Donc il n'est pas en accord avec leur idéologie? Il y a une raison particulière?

Enfin, je persiste, que va t-il devenir maintenant? Il va rester chez la vieille dame? Si oui, pourquoi est-ce qu'elle l'accepte chez elle? Et d'ailleurs, pourquoi est-ce qu'elle a accepté de recueillir deux fugueurs pourchassés par une organisation de malfaiteurs? Et comment elle est tombée sur eux aussi?

Enfin voilà x) Essaye de donner un peu plus d'âme à ce personnage =)

3°) Je vais quand-même m'arrêter sur un léger point qui concerne l'utilisation de ton Alice. De ce que je lis, c'est un alice de type limité, pas indéterminé rechargeable... Je m'explique encore.
Elle l'utilise beaucoup trop et à trop de puissance dans la préparation de sa fugue et dans la fugue elle-même pour que ça reste dans le cadre d'un alice indéterminé.

Citation :
Cela peut même aller jusqu'à la perte de connaissance si la personne visé est plus loin que 5 mètres et qu'elle utilise son alice plus de 10 minutes.

Tu écris ça. Maintenant, quand je lis ton histoire... J'ai plus l'impression qu'elle l'utilise 1 à 2 heures tous les soirs pour parcourir la ville.
Idem lorsqu'elle possède l'infirmière: tu dis 1 heure. 1 heure beaucoup beaucoup trop pour un alice indéterminé.

Et alors pour la fugue XD Elle multiplie les possessions alors qu'elle ne devrait pas pouvoir vu qu'elle a déjà possédé 10 mns le premier homme...

Donc, je vais te dire ce que moi je pense ^^

- Si tu veux garder cette utilisation intensive d'alice, il faut un type d'alice limité. Limité = elle perd de la vie, elle est malade, et elle va surement passer chez les EFP  à un moment car un alice de possession limité est un alice convoité pour les missions...

- Si tu laisses 10 minutes 5 mètres... C'est un alice de type diffus ^^ C'est pas puissant du tout. C'est une utilisation d'alice classique. Un type diffus quoi.

- Si tu veux garder un alice de type indéterminé (ce que je souhaite personnellement car je trouve que ça apporte à ton personnage vu qu'elle a un alice de possession) je te propose ceci:

# Alice d'utilisation de 20 mns maximum par jour! Durant ce lapse de temps, Tsuki peut : posséder une personne à la fois, comme elle le souhaite, puis lorsqu'elle quitte ce corps, posséder une autre personne et cela autant de fois qu'elle le veut et à la puissance qu'elle veut pendant la période de temps des 20 mns.

# Tsuki peut s'éloigner de son corps d'origine autant qu'elle veut, mais elle doit garder à l'esprit qu'elle doit retrouver son corps d'origine lorsque son alice s'arrête. Si ce n'est pas le cas, elle est expulsée du corps de son possesseur et doit retrouver son corps sous la forme d'un esprit, ce qui prend beaucoup plus de temps car un esprit est fragile, sensible au vent, est malmenée par la pluie, bref, est soumise aux conditions climatiques notamment etc

# De plus, pendant ce temps là, son corps est inerte et sans vie. Et si elle dépasse une heure sans que son âme ne soit dans son corps, elle meurt. Du coup, ton personnage doit prendre ELLE MÊME en compte des notions de distance et de temps d'utilisation.

# Si possible ça serait bien qu'elle soit à côté de son corps pour que son esprit le regagne bien sur. Cela éviterait qu'elle est un "retour de flamme" au bout des 20mns
Si c'est impossible c'est là uniquement qu'elle pourrait avoir des conséquences sur sa santé et même si elle regagne son corps avant la fin de l'heure fatidique, elle pourrait avoir des conséquences telles: un évanouissement plus ou moins long, perte de mémoire, vomissement etc Mais uniquement si elle n'a pas rejoint son corps à la fin des 20 mns. En effet, c'est un alice de type indéterminé, pas limité... Il n'y a donc aucune raison qu'elle est la moindre conséquence sur sa santé si elle l'utilise correctement.

Voilà :) Avec toutes ces informations, tu as de quoi faire ton choix entre le limité, le diffus et l'indéterminé :)

Je te laisse corriger les quelques petites remarques que je t'ai fait puis si ça me va je pourrais te donner une voix pour te valider :)

Bonne continuation!

♦ ♦ ♦


♥ Et toi Invité... Auras-tu la folie de tenter ta chance ? ♫ ♪ ♥
Baka Ranger Violette, pouvoir du jus de mûres sacré!
Sinon, la Donna c'est moi! What else? ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tsuki Ako : "Hey, you ! Do you want to be my friend ?"   Sam 26 Avr - 20:17

Voili voilou !

Merci pour tes conseils en ce qui concerne mon alice ! :) Comme tu peux le voir je l'ai modifié en prenant en compte ce que tu m'as dit ! o/

Pour Key, j'ai modifié et j'ai dis qu'il retournera aussitôt à l'organisation afin de ne pas laisser sa mère toute seule. Il dira qu'il avait poursuivit Tsuki et l'avait cherché toute le nuit mais sans succès. Donc pour son futur que tu voulais que je parle, ben c'est qu'il continuera sa vie d'Anti-Alice ! Oh et pour le fait qu'il n'a pas de pouvoir j'ai aussi expliqué comment il peut être utile en mission !

J'ai juste une question ; D'après vous, devrais-je aller dans la RTA Spéciale ou EFP ? .-.

Revenir en haut Aller en bas
RTA EFP (3)
avatar
RTA EFP (3)
Messages : 572
Rabbits : 3258
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 24

Informations Alice
Votre Alice:
Possession(s):
Occupation: 2 S
MessageSujet: Re: Tsuki Ako : "Hey, you ! Do you want to be my friend ?"   Sam 26 Avr - 20:46

Bien j'ai relu, je vais dire que ça me va =) Il y a encore des petites choses à améliorer mais c'est déjà bien. Puis si j'ai des remarques à te faire concernant l'utilisation de ton Alice je le ferai en lisant tes RPs ;)

En ce qui concerne ta question, un Alice de possession serait utile en mission EFP c'est certain... Mais un indéterminé non. En effet, si jamais Tsuki dépasse les 20 minutes et se retrouve à errer en fantôme avec son corps à transporter par les autres membres de mission... C'est plus un handicap qu'autre chose.
Aussi, je pense qu'elle ne sera pas recrutée par l'Académie dans les EFP =) Tu peux rester en RTA Spéciale ^^

Bien donc je te donne une voix :)

Amuse toi bien sur le forum et surtout si tu as d'autres questions n'hésite pas!

Natsui Koneko

♦ ♦ ♦


♥ Et toi Invité... Auras-tu la folie de tenter ta chance ? ♫ ♪ ♥
Baka Ranger Violette, pouvoir du jus de mûres sacré!
Sinon, la Donna c'est moi! What else? ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tsuki Ako : "Hey, you ! Do you want to be my friend ?"   Sam 26 Avr - 20:55

Okay ! Thank youuu~ ! :3

Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNG du forum
Messages : 537
Rabbits : 2771
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 24

Informations Alice
Votre Alice:
Possession(s):
Occupation:
MessageSujet: Re: Tsuki Ako : "Hey, you ! Do you want to be my friend ?"   Dim 27 Avr - 13:57

Bienvenuuuue !

Désolée pour l'attente ^^" J'ai lu ta fiche, il y a pas mal de fautes d'inattention mais bon, je vais juste te demander de faire attention dans tes rps ! Et à un moment tu as laissé "Haru", j'ai bugué xD Sinon il n'y a pas de problème de cohérence, j'ai particulièrement apprécié le moment de sa fuite, donc c'est bon pour moiii ♥

Amuse-toi bien sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Compte Fondateur
Messages : 381
Rabbits : 2811
Date d'inscription : 13/07/2012

Informations Alice
Votre Alice:
Possession(s):
Occupation: Classe/métier
MessageSujet: Re: Tsuki Ako : "Hey, you ! Do you want to be my friend ?"   Dim 27 Avr - 14:13

Bienvenue sur Gakuen After Alice !
Ta fiche est maintenant validée, félicitations ! Ton rang étoilé est de 2 étoiles ! Tu peux désormais aller poster librement dans l'académie. N'oublie pas d'aller faire recenser ton avatar dans le bottin des avatars disponible ici, d'enregistrer la date d'anniversaire de ton personnage ici et de faire une demande de chambre au niveau de ton dortoir.

Tu peux également créer une fiche de suivi pour ton personnage sur ce topic ou demander un rp ici. Enfin, tu peux aussi poster un journal intime pour ton personnage dans ce sujet.
Nous vous demandons par contre de bien vouloir mettre votre nom et prénom de pseudonyme dans les intitulés de ces sujets pour plus de clarté (les surnoms de suffisent pas). Cette remarque est également valable pour les absences !

Si tu as des questions, n'hésite pas à aller consulter les aides disponibles dans le sujet « A lire avant tout » ou contacter un membre du staff. Encore bienvenue et bon RP à toi !

Gakuen After Alice's Staff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenafteralice.lebonforum.com
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tsuki Ako : "Hey, you ! Do you want to be my friend ?"   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tsuki Ako : "Hey, you ! Do you want to be my friend ?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quelques petits rapports (Tsuki)
» [EVENT] la fin de Tsuki [dernière ligne droite]
» [Event] La fin de Tsuki [Tête de marteau]
» [RPG] Académie Tsuki
» On doit faire le deuil de sa vie passé [ Tsuki ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen after Alice :: Fiches abandonnées...-