Partagez | 

Lia Uokov (Libre)

 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Compte Fondateur
Messages : 381
Rabbits : 2839
Date d'inscription : 13/07/2012

Informations Alice
Votre Alice:
Possession(s):
Occupation: Classe/métier
MessageSujet: Lia Uokov (Libre)   Jeu 14 Aoû - 13:26

Lia Uokov

Identity




Nom : Uokov ( anciennement "Aoya" puis "Hopkins")
Prénom(s) : Lia

Sexe : Féminin
Age : 30 ans
Date de naissance : Premier janvier
Orientation : Hétérosexuelle

Classe/travail : Professeur privée d'anglais collège / lycée si demande de soutien. Libraire de livres Bilingues, habite Central Town. Elle  a refusé le poste de professeur officielle par désir de liberté, ayant besoin d'un cadre qui lui laisse la liberté d'agir ou du moins ce qu'elle ne sait pas, l'impression de liberté d'agir.

Nom alice : Monde de langues
Type alice : Diffus
RTA : Physique
Je suis...
Responsable
Battante

Trop franche
Provocatrice pour arriver à mes fins.

Anti-alice

Source de l'avatar :
Tokizaki Maya  dans Hatsukoi 1/1/Lia Uokov
Alice

Elle peut parler n'importe quelle langue si elle l'a entendue prononcer au moins de quelques mots une fois. Elle la parle très bien avec l'accent et s'en rappelle bien même si quand son alice cesse d'agir elle garde les connaissances mais perd son accent. Son alice agit le jour mais pas la nuit.

Who I am?
Once upon time

Histoire

Naissance et adoption : Lia ? Elle naît à Tokyo ses parents de situation moyenne travaillaient dures sur des chantiers et étaient toujours occupés. Elle a eu une nourrice sadique qui s'amuse à lui faire peur. Ses parents un jour ne sont pas rentrés du travail, une barre en fer s'était écroulée, accident de travail. Son nom d'origine est «  Aoya ». Adoptée par la mère plus que par le père qui voulait l'utiliser pour se marier, elle prit le nom d'Hopkins.

Elle a  été adoptée par la famille Hopkins un an avant la naissance de sa sœur. La maman se croyant stérile. Elle avait douze ans lors de l'adoption, ses « parents » ont mis cinq ans à l'adopter. Ils la connaissent donc depuis ses sept ans lui rendant visite souvent à l'orphelinat, surtout la mère.

Le père croyait que cette adoption soulagerait la mère d'un poids et qu'elle céderait à « être une vraie famille par la mariage » mais peu après Lou apparut dans le ventre de la mère et celle ci retourna s'exiler au petit village de sa mère, grand-mère de Lou et Lia pour protéger ses enfants.

Le père voulut lui attenter un procès pour cela mais cela aurait fait trop de vague dans sa carrière politique qui pour lui passait avant tout.

La mère avait compris cela et vu le risque que Lou soit aussi alice avait préféré s'exiler chez la grand-mère avec son bébé et la jeune Lia douze ans et quelques.

Naissance de sa sœur :


Lia treize ans attendait dans la salle d'attente mâchant impatiemment un chewing-gum en feuilletant un livre de Spider-man son super héros préféré. Au plus grand  dam de sa mamie elle avait opté pour une teinture violette et un tee-shirt moulant car c'était cool et pas relou disait-elle. Soudain un cri... Lia fonça dans la chambre bousculant les adultes.

Dans le petit hôpital du village, Lou était née. Mamie pour une fois ne lui fit aucun reproche sur son style vestimentaire et maman était radieuse bien qu'épuisée.

«  Prends la dans tes bras. » lui souffla la maman dans un sourire.

Lia prit le bébé, si fragile, dans ses bras et celui-ci lui agrippa le pouce. Cela changea sa vie à jamais. Lou était sa petite sœur, et elle voulait à présent grandir vite pour lui faire découvrir le monde loin de cette campagne affreusement pleine de solitude perdue dans un coin du globe.

Mais en cet instant elle ne dit rien et se contenta de caresser les fins cheveux bleus.  Elle savait pourquoi son père n'était pas venu, elle n'avait que treize ans mais comprenait déjà que les appels téléphoniques du père à sa mère n'étaient pas des plus agréables et tournaient au harcèlement.

Mais elle était encore trop jeune pour agir.

Vie de famille :

Lia a grandi avec Lou jusqu'aux trois ans de celle-ci, ce ne fut que joie et rire, elle adorait sa petite sœur adoptive, la vie de famille se passait bien tant qu'elle ne parlait pas de quitter le village et ce malgré son adolescence, ils étaient heureux.

Puis elle soutenue la grand-mère à la suite de la mort de la mère  lors d'un accident de voiture après des semaines de harcèlement de son époux  qui voulait se débarrasser de Lou dans cette école à Tokyo considérant qu'une fillette ne pouvait contrôler son don seule et que c'était stupidité de la cacher. Et qui détestait l'idée de ne pas épouser sa dulcinée à cause, selon lui, de l'existence de cette fillette, Lia elle ne savait qu'en penser, l'académie alice serait une porte de sortie vers l'extérieur selon elle mais elle ne dit rien à ce propos, sachant la peur panique et maladive de sa mamie sur ce sujet.

Découverte de l'alice :


Lou avait trois ans et elle seize quand Lia découvrit son Alice qui se déclencha au début du lycée. Pendant un an on crut la jeune adolescente simplement surdouée pour les langues puis quelque chose clocha. En effet, Lia apprenait vite, trop vite, tellement vite que sa mamie soupçonna un alice, c'était un peu comme savoir le contenu d'un gros livre en lisant simplement la première phrase. Mais avec les langues étrangères.

Sa mamie voulut la protéger et la retira du lycée à quelques kilomètres du village pour des cours à domicile. Mais Lia que cette omniprésence de « la menace académie » étouffait se fâcha fort avec sa mamie.

«  Mamie je veux retourner au lycée et Lou doit aller en maternelle ! »

La phrase déterminée était partie catégorique  comme une balle de pistolet.

«  Tu ne peux pas comprendre, pas de la famille depuis longtemps, et si Lou a un alice ils l'enfermeraient là bas ! Toi aussi ils t'enfermeraient ! Veux pas vous perdre ! Ta mère adoptive a donné sa vie pour ça, peux pas vous perdre ! » maugréa la mamie essayant de cacher sa panique immense.

Là bas , c'était l'académie pour mamie.

«  Mais au moins on serait en sécurité ! » s'était écriée Lia.

«  On est en sécurité ici mais bien, contacte ton père pour y aller ! Il a des amis là bas mais en échange ne lui parle pas de Lou ! Le colporteur Papi Ibari va t'accompagner ! Mais Lou doit rester en dehors de tout ça ! Mon bébé doit rester cachée ! » avait vociféré la grand-mère.

Lia était blessée, après tout...Cette mamie qui l'avait tant aimée préférait se cacher derrière ses angoisses que dialoguer...

«  D'accord promis mais Lou va mal grandir si elle reste ici loin du monde ! » rétorqua Lia.

«  Pas ton affaire ! Tu pars demain ! » avait crié la Mamie qu'elle ne reconnaissait plus.

Séparation :

« Pourquoi tu dois partir ? » tapa du pied Lou devant la porte, ce qui aurait été amusant, vu que la fillette avait trois ans et ne pouvait rien empêcher, si la situation n'aurait pas été aussi triste.

Lia se baissa et prit Lou dans ses bras dans un : « Pardon Lou, ne pleure pas je reviendrai te chercher, attends moi ! »

«  Je t'aime ! » avec éclaté la petite enfant en sanglot, dans un sourire Lia lui dit au-revoir, trop triste pour lui rendre ces mots si doux.

Vie à l'académie :

Lia alla donc à l'académie, elle ne dit au père que le nécessaire et le politicien, n'aimant pas les soucis s'en contenta.

Elle ne dit jamais rien de Lou. Une promesse était une promesse. Le jour elle s'interdisait même d'y penser. La nuit pourtant, elle revoyait cette petite bouille enfantine pleurer devant la porte et pensait : * J'arrive Lou, attends moi !*

Mais elle ne pouvait alors que laisser couler ses larmes.

Très espiègle et pleine de témérité, très franche aussi et brave, elle cachait Lou derrière des bêtises toutes farfelues qui lui valurent de rester deux étoiles jusqu'à la fin de sa scolarité.

Elle avait cependant des bonnes notes sauf en dessin, elle disait détester cela, que c'était inutile mais c'était en fait car cela lui rappelait les bandes dessinées qu'elle lisait dans sa famille adoptive.

Elle se débrouillait pas mal en danse mais était incapable de chanter, en gros elle parlait quand elle chantait incapable de transformer sa voix en mélodie. Oh elle avait un bon accent, grâce à son alice mais elle n'aimait pas trop l'utiliser pour selon elle « en faire trop » en vérité, la jolie voix de Lou enfantine mais déjà juste lui revenait à l'esprit quand elle chantait.

C'est pour cela qu'elle s'était déclarée allergique à cette matière.

Elle quitta l'académie à 20 ans, Lou n'avait encore que sept ans et elle préféra attendre avant de la revoir. Elle avait beaucoup changé en quatre ans, plus forte, plus femme, plus responsable et même si revoir Lou la brûlait elle ne put pas trahir une promesse du passé...


Jeune adulte
: Devenue professeur d'anglais dans un collège à Tokyo, Lia, enseignait son métier avec passion, contrôlant à présent son Alice.

Mais par respect pour sa mamie, elle travaillait en ville et non à l'académie de peur de ne pouvoir enfouir plus longtemps devant les autres alices le souvenir de sa petite sœur.

Les anti-alices :

Un jour de congé, elle rencontra un étrange homme, un russe qu'elle sauva d'une course poursuite, ce fut le coup de foudre entre elle et l'homme , les sentiments et la reconnaissance le font parler, elle apprend qu'il est anti-alice et qu'il était poursuivi par des gens de l'académie alice. L'homme lui parle en russe mais elle comprend étrangement tout et lui répond. Elle parle de son don elle est engagée en tant qu'anti-alice à 21 ans.

Lou ? Que fais-tu ici bordel ?

Aux vingt-quatre ans de Lia , Lou à la recherche de sa sœur se retrouve dans une ville d'une des missions de la grande-sœur,   Lia lui met d'abord une gifle pour cette fugue puis voit cette petite fille de 12 ans innocente et décide de ne pas la mêler à sa vie difficile et compliquée. Lou ne saura rien. Elle semblait d'ailleurs avoir peu de souvenir de Lia, tant mieux, sa mamie avait du tout faire pour la faire disparaître de la vie de la petite enfant.

Mais Lou avait cette impression floue de la connaître. Lia la cacha et l'accompagna durant son voyage en bateau sans un mot, sans un froncement de sourcil.

Les anti-alice lui avait tant raconté sur l'académie que son jugement avait été brisé, elle comprenait à présent la panique de sa mamie autrefois, et malgré les agréables années dans cette école elle ressentait encore le goût amer des séparations. Lou était venue par son alice c'était sûre...

Une fois le voyage finit, Lia non loin de la maison de Papi Ibari (elle avait cachée son émotion e apprenant la mort de la mamie) se contenta de dire : «  Oublie moi ! C'est mieux pour toi ! Et n'utilise plus ton alice en dehors de cet endroit ! » avant d'ajouter en colère : «  Tu as pensé à tes... responsables...Ils doivent être morts d’inquiétude ! »

Mais Lou ne comprit pas et lui donna un petit dragon en peluche en lui demandant de le donner à sa sœur si elle la voit. Lia promit

Elle gardera cette peluche précieusement.

La suite ?

Lia  revint à Tokyo et s'installa avec le russe. Elle l'épousa.

Le temps passa, le russe la trompa et folle de rage elle va demander à infiltrer l'académie pour une mission d'observation. Plus pour que son amant cesse de lui faire chantage et menace sans cesse.

La requête fut  acceptée et elle y entre en tant que libraire bilingue à  trente ans. Elle propose également des cours d'anglais en soutien privé.

Ce qu'elle ne sait pas c'est que Lou y est depuis ses 14 ans.

Comment se passera leur rencontre ? Et Lou se souviendra t-elle assez ?

Informations

Physique :
Elle est plutôt mince et bien formée. C'est une belle jeune femme de trente ans qui a le visage expressif. Adolescente elle se teignait les cheveux en violet et mâchait du chewing-gum en lisant spider man . Maintenant ce temps est passé elle laisse ses cheveux marrons lui arrivant en dessous des épaules libres et a des yeux verts pétillant d'émotion. Elle a de belles mains longues et fines. Tant que vous mettez ça le reste vous appartient !

Psychologique :

Très intelligente, elle a un sens de l’orientation déplorable cependant , elle danse bien mais chante et dessine  mal ( voir histoire) .

Elle a une mémoire très grande . Elle est généreuse, responsable, gentille, patiente nostalgique mais battante  et même bagarreuse, elle ne baisse jamais les bras.

Elle est franche et n'hésite jamais à attaquer ou à se défendre si nécessaire ! Elle a un bon punch ce qui lui avait valu une très bonne moyenne en sport autrefois !

En pensant au passé cependant, elle sanglote facilement !

Elle aime énormément sa sœur et le dinosaure en peluche est son plus grand trésor.

Blessée par son grand amour elle fuit l'amour comme la peste et en supporte pas de voir des gens en couple. Si elle retrouve sa sœur dans ce cas elle fera tout la mettre en garde et la protéger !

Elle a une peur bleue des fantômes malgré son âge  et croit qu'ils existent car enfant sa nourrice s'amusait à lui faire peur en faisant des bruits étranges dans la demeure.  

Je vous laisse inventer le reste !


I'm not Alone...
Links

Lou Hopkins

Lou petite Lou tu es ma sœur que j'aime tant! La vie m'a séparée de toi! Mais quand à douze ans tu m'as trouvée je n'ai pas pu te dire mon existence. Ma vie était trop pénible et compliquée. Maintenant que je suis infiltrée à l'académie les choses vont-elles changer ?


"By Lou Hopkins"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenafteralice.lebonforum.com
 

Lia Uokov (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen after Alice :: Mes premiers pas en tant qu'Alice! :: Me voici ! - Présentation :: Fiches des Prédéfinis-